Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Le jury du premier prix national de la littérature adolescente a distingué, lundi 8 novembre à Paris, Amour Chrome de Sylvain Pattieu pour « la force de sa langue ».

« C’est une grande émotion de recevoir une distinction aussi vite et aussi prestigieuse », lâche Sylvain Pattieu quelques minutes après avoir reçu, lundi 8 novembre, le Prix Vendredi qui récompense un ouvrage francophone destiné aux plus de 13 ans. L’écrivain n’a d’ailleurs pas feint la surprise lorsqu’Amour Chrome, premier tome de sa série contemporaine et urbaine Hypallage (1), a été prononcé par le jury pour désigner le vainqueur de cette cinquième édition du « Goncourt » de la littérature adolescente. Pour une première incursion en jeunesse déjà très remarquée, c’est un sans-faute.

Comme un dentifrice junior

Avant d’oser écrire pour les adolescents, Sylvain Pattieu ne savait pas quelle était la différence entre la littérature jeunesse et la littérature générale. « Jusqu’à ce que je comprenne qu’il n’y en avait pas. » L’aveu fait sourire l’assemblée. « C’est un peu comme le dentifrice junior, poursuit l’écrivain en guise de démonstration. Quand on a oublié le sien, on pique celui de ses enfants. Ce sont les mêmes composants, il y a juste l’emballage qui change. La littérature jeunesse, c’est un peu pareil. Elle s’adresse aux juniors mais peut-être lue par des seniors. Elle est écrite avec la même exigence. »

En choisissant Amour Chrome paru en janvier à L’école des loisirs (1), le jury tient à saluer « la force, la puissance poétique et la justesse de la langue mais aussi l’énergie des personnages » qui se dégagent de ce roman dont le premier chapitre percutant attrape le lecteur et ne le lâche plus. Il l’embarque dans la vie d’un collégien en Seine-Saint-Denis, discret le jour mais qui, le soir, transgresse les interdits et tague sous les ponts. 

Une autre image du 93

« Je suis aussi très content que le jury ait mis à l’honneur mon personnage Mohammed-Ali à un moment où certaines personnes rejettent ce prénom. J’espère aussi que ce prix contribuera à donner une autre image, plus équilibrée, du 93 dans lequel je travaille, je vis et mes enfants grandissent », ajoute l’écrivain.

Amour Chrome a été distingué parmi neuf autres titres allant du roman de cape et d’épée au polar, en passant par le conte et des récits contemporains. Pour les jurés, le choix n’a pas été simple et le débat a été passionné. Deux mentions spéciales ont été en plus attribuées. L’une récompense  de Joëlle Ecormier (Zébulo éditions) et la seconde Je serai vivante de Nastasia Rugani (Gallimard jeunesse).

(1) Quatre tomes sont prévus. Le deuxième, Terrain frère, est paru en août 2021.

Article paru dans Ouest-France mardi 9 novembre.

Articles similaires

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

Rencontre avec Antoine Dole alias Mr Tan, le père de Mortelle Adèle

Rencontre avec Antoine Dole alias Mr Tan, le père de Mortelle Adèle

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

La Grèce en vers, une pépite poétique

La Grèce en vers, une pépite poétique

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com