Anne-Laure Bondoux se souvient de l’écriture des Larmes de l’assassin

Anne-Laure Bondoux se souvient de l’écriture des Larmes de l’assassin

PODCAST. Publié en 2003, son roman réédité en version collector pour les 30 ans de Bayard. Dix-sept ans plus tard, Les larmes de l’assassin n’ont pas pris une ride.

C’est toujours un moment délicat de relire un roman presque vingt ans plus tard. Surtout quand ce roman vous a émue, marquée, remuée.

Les larmes de l’assassin d’Anne-Laure Bondoux compte beaucoup pour moi. Certes, avec les années, les sensations denses se sont métamorphosées en impressions diffuses. Et de l’histoire, il ne reste que quelques bribes… Mais ce roman a laissé des marques indélébiles dans mon parcours de lectrice et a joué un rôle fondateur dans ma carrière de chroniqueuse.

Le roman raconte une double naissance. Celle de Pablo, un enfant sauvage et sans âge, et celle d’Angel, un criminel sans foi ni loi qui se rencontrent dans un Chili imaginaire. Dans ce septième épisode d’Entre les lignes, Anne-Laure Bondoux se souvient comment ces deux personnages lui sont apparus la première fois. Elle parle aussi du Chili, de Pablo Neruda, de réalisme magique…

Ma lecture de 2020 ne ressemble pas à celle de 2003, mais elle a ravivé des émotions intenses et en a fait naître de nouvelles. Car cette fable intemporelle est assez dense et puissante pour défier le temps et toucher les lecteurs de tous les âges. Plusieurs fois.

« Sa musique intérieure et les grandes dimensions du texte sont de l’ordre du conte, analyse Anne-Laure Bondoux. Il y a quelque chose de très archaïque transmissible d’une génération à l’autre. » Résultat, même auprès des générations ultra-connectées, le roman continue à faire écho.

Articles similaires

Nicolas Mathieu signe son premier album jeunesse

Nicolas Mathieu signe son premier album jeunesse

Que l’année 2021 soit belle et littéraire

Que l’année 2021 soit belle et littéraire

Des albums jeunesse par milliers

Des albums jeunesse par milliers

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com