Bonnes vacances et belles lectures !

Enfin, les voilà les vacances d’été. Au menu : soleil, chaleur et… livres !

C’est quoi une lecture d’été ? Pourquoi différencier les livres des vacances des autres ? Pourquoi justement se priver de lecture exigeante au moment où l’on a le plus de temps ? Il faut bien l’admettre, je n’échappe pas à cette classification comme si je m’autorisais à parler de romans plus légers uniquement en vacances. Bizarre. Qui nous empêche de lire des romans légers toute l’année ? De plus la légèreté ne rime pas forcément avec superficialité ! Cette petite sélection le prouve.

 

Vacances. Pour se mettre dans l’ambiance, rien de tel qu’un roman où il est question de grandes vacances. Pour les ados qui ont encore échappé à celles, désastreuses, de Gaspard et de Maxime, l’été 2011 est l’occasion de les découvrir.
Quant à celles de Manon D., elles méritent vraiment le détour aussi bien pour sa forme (graphique) que pour le fond (juste et drôle).  Ma fille Zoé, 12 ans,  a dévoré ce livre en moins d’une semaine. Il y a des signes qui ne trompent pas !

Casterman
Pensées de Manon D. de Sophie Dieuaide, Casterman, 240 pages, 15 €. Ados.

Les 9-11 ans préféreront les premières vacances de Marie-Madeleine en camping ou celles de Philibert à la montagne. Quant aux plus jeunes, il y a bien sûr les pires vacances de la vie de Michel !

Séries. Elles ont l’avantage d’être divertissantes et rassurantes grâce à leurs héros récurrents et leur format plutôt court. Du coup, elles attirent un public moins à l’aise avec la lecture sans exclure les autres.
Pour les plus jeunes, Rita et Machin est un binôme ultra-attachant, volontiers irrévérencieux. Quand on y goûte, on ne peut plus s’en passer (perso, j’adore mais je vous l’ai déjà dit, cf le paragraphe Fan attitude).
Je trouve d’ailleurs que la couverture de Rita et Machin à la plage illustre très bien ce billet. Pour info, le dernier titre est Le baby-sitting de Rita et Machin. Tout un programme.

Gallimard jeunesse
Rita et Machin à la plage de Jean-PHilippe Arrou-Vignod et Olivier Tallec, 26 pages, 5,90 €. Dès 5 ans.

Les 9-12 ans seront heureux de retrouver Le petit Gus en vacances en Bretagne puis en Corse. Cet héros n’a vraiment pas sa langue dans sa poche et porte toujours un regard drôle et pertinent sur les adultes.


Le petit Gus en grandes vacances de Claudine Desmarteau, Albin Michel,160 pages, 12,90 €. Dès 9 ans.

Enfin, les plus grands,  attirés par les romans miroir apprécieront le ton juste et sensible de Ligne 15 où huit ados en quête d’identité (4 garçons et 4 filles) racontent chacun leur tour leur quotidien durant leur année de troisième à Marseille.

 

Talents hauts
Grave in Love, Ligne 15, Corentin, Tome 8 de Florence Hinckel, Talents Hauts, 128 pages, 8,90 €. Dès 12 ans.


 


Articles similaires

SLPJ 2020. Vingt titres sélectionnés pour les pépites

SLPJ 2020. Vingt titres sélectionnés pour les pépites

Des petits romans illustrés de qualité pour lire tout seul

Des petits romans illustrés de qualité pour lire tout seul

Le Salon du livre et de la presse jeunesse maintenu à Montreuil… et partout en France

Le Salon du livre et de la presse jeunesse maintenu à Montreuil… et partout en France

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com