Sélection Prix ados 2013. Desolation road, Jérôme Noirez, Gulf Stram

Une road story passionnée et passionnante dans une Amérique ruinée après le crash boursier…

Gulf Stream
Désolation road, Jérôme Noirez, Gulf Stram, 200 pages, 12 €.

L’histoire. Californie dans les années 30. Gayle Hudson est pigiste. Il recueille le témoignage de June, 17 ans, condamnée à mort. La jeune fille défraye alors la chronique. Recueillir son histoire de sa propre bouche est une aubaine pour le journaliste et des ventes en perspectives pour le journal. Cela peut, peut-être aussi, aboutir à une grâce pour June. Au fil des pages, la jeune fille se dévoile, amoureuse et libre, capable des pires crimes pour vivre pleinement avec son homme. Dans une Amérique ruinée après le crash boursier, elle et David ont fui en direction de Los Angeles à la recherche d’un boulot mais c’est la soupe populaire qu’ils y trouvent. Non, ils ne veulent pas de cette vie-là. Ils décident alors de braquer des stations-service pour survivre jusqu’à ce que leur destin les mène à Désolation, une ville fantôme, et terminus de leur voyage fou.

Mes premières impressions. Mettre en lien le journaliste avec la criminelle permet d’humaniser cette hors-la-loi qu’il aurait été plus simple de détester. À moins qu’elle ne se révèle une victime ? Non. June se livre vraie, terriblement humaine et donc complexe. Le contexte des années 30 brosse le portrait d’une Amérique en proie à la désolation, terrain de jeu pour les pires ordures. Dans cette société délabrée, le couple n’est qu’une marionnette dont la force parfois dévastatrice (mais pas toujours) provient d’un amour pur et exclusif et lui confère une dimension romanesque et mythique à la Bonnie and Clyde que le genre (road story) amplifie. Leur trip se termine en scène de western dont l’atmosphère est particulièrement bien retranscrite. C’est un roman sombre qui ne tombe pas dans le happy end et c’est bien. En même temps, du point de vue de June, c’est sans doute cette fin-là qu’elle préfère…

Les autres titres en lice

Bal de givre à New York de Fabrice Colin
Le carnet rouge d’Annelise Heurtier
L’accident d’Agnès Aziza
Chaque soir à 11 heures de Malika Ferdjoukh
Délit de fuite de Christophe Léon
Le garçon qui volait des avions d’Élise Fontenaille
Terrienne de Jean-Claude Mourlevat

Articles similaires

Le Salon du livre et de la presse jeunesse maintenu à Montreuil… et partout en France

Le Salon du livre et de la presse jeunesse maintenu à Montreuil… et partout en France

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

Prix Vendredi. Les dix romans sélectionnés sont…

Prix Vendredi. Les dix romans sélectionnés sont…

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com