Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

La complicité d’un petit-fils avec sa mamie, la liberté de s’affirmer, la beauté des illustrations… Un superbe album qui bouscule les lignes et transcende les codes.

« Mamita, moi aussi je suis une sirène. » Quand Julian confie ces mots avec le visage penaud sur le pas-de-porte, sa mamie lui adresse un regard profond et insaisissable. Que pense-t-elle à ce moment précis ?

Juste avant cette scène, Julian et sa mamie étaient assis dans le métro quand trois superbes créatures déguisées en sirènes sont entrées dans la rame. Julian est subjugué et se met à rêver. Le voilà dans l’eau, ses cheveux poussent, son corps se libère de ses habits et un tourbillon d’animaux marins le métamorphose en sirène.

Julian est tellement dans ses pensées qu’il en oublie de se lever pour sortir de la rame. Sur le chemin, trois petites filles de son âge jouent avec l’eau d’une bouche d’incendie. Elles ressemblent étrangement aux trois femmes-sirènes…

Qu’est-ce qui fâche mamita ?

Une fois le seuil de la maison franchi, mamita va prendre un bain. « Pas de bêtises, hein ? » Mais Julian a une idée et passe du rêve à la réalité. Avec méthode et créativité mais aussi la plante, le rouge à lèvres et le rideau de mamita. Julian devient une très belle sirène. Il n’aperçoit pas tout de suite mamita en serviette de bain lui jeter un regard courroucé suivi d’un « Hum… » laissant le lecteur tétanisé. Bêtise, sirène… Qu’est-ce qui fâche ainsi mamita ?

La suite est remarquable, complice et délicieuse. Oui, Julian peut être fier de se promener au bras de sa mamita. Elle sait regarder Julian tel qu’il est. Et quand elle le couvre de ses yeux au milieu de la parade, c’est une mamita très heureuse que le lecteur découvre à ce moment-là.

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel, 38 pages, 13 €. Dès 3 ans.
38 pages, 13 €.

Julian est une sirène est le premier album jeunesse de l’artiste américaine Jessica Love, publié par Candlewick Press et édité en France par Pastel,  la griffe belge de L’école des loisirs.

L’album a reçu de nombreuses récompenses aux États-Unis.

Articles similaires

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Éric Pessan : « C’était le bon moment pour écrire cette histoire-là »

Éric Pessan : « C’était le bon moment pour écrire cette histoire-là »

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com