Le Salon de Montreuil, c’est fini ! Petit bilan…

Il a fermé ses portes lundi 4 décembre après cinq jours riches et denses. 

Chiffres. 155  000 visiteurs, 330 exposants présents dont 50 éditeurs étrangers… Au Salon de Montreuil, ça grouille toujours mais autant dire qu’en deux jours, impossible d’être partout !

Convivialité. Il y a encore un an, je ne réalisais pas à quel point les journalistes étaient accueillis avec convivialité et professionnalisme. Maintenant que j’ai fait le Salon du livre de Paris, je peux l’affirmer : à Montreuil, c’est un plaisir de travailler !

Chaleur. Autant l’année dernière, il faisait très froid, autant cette année il faisait « 1500 degrés » ! Moi ça ne me dérangeait pas mais j’imagine que ça a pu en incommoder plus d’un ! 

Exposition. A chaque fois, je suis épatée par la scénographie. Cette année, le cirque était à l’honneur. Je n’ai malheureusement pas pu suivre un guide-animateur pour apprécier l’exposition à sa juste valeur mais j’ai aimé circuler autour de la piste entourée d’estrades et m’engouffrer dans les petites pièces qui mettaient à l’honneur un artiste. Mention spéciale pour les costumes signés Emmanuelle Houdart. Je connaissais l’album paru chez Thierry Magnier qui met en page les textes de Marie Despleschin et les illustrations d’Emmanuelle. Mais il me manquait cette version 3D au rendu magique et un peu monstrueux pour mesurer le travail de l’artiste.

Conférences. J’ai réussi à en suivre trois. Celle de Brian Selznick, l’auteur de L’invention d’Hugo Cabret dont je compte vous parler plus longuement plus tard. Celle d’Anne-Laure Bondoux et Thierry Murat pour Les larmes de l’assassin. L’un a librement adapté le roman de l’autre. C’était intéressant d’entendre leur rencontre, leur point de vue, leur interprétation du texte. Il était aussi question de frontière poreuse entre littérature ados et adulte et de L’autre moitié de moi-même… Enfin, la troisième conférence était celle d’Hervé Tullet au sujet de l’adaptation numérique d’Un livre en Un jeu. J’ai toujours adoré ses livres pour les tout-petits qui a chaque fois réveillent le tout petit enfant qui est en moi (et ça, il faut le faire !). Là, j’ai été interpellée par son discours. Il croit au rôle social de la littérature jeunesse. Moi aussi. Quant à ses ateliers avec 150 enfants, je suis curieuse de voir ça en vrai. J’ai vraiment envie de faire connaître son travail et de mieux le connaître lui aussi. Affaire à suivre…

Initiative. 5 000  chèques-livres ont été distribués aux jeunes de la Seine-Saint-Denis, offerts par le Conseil Général , l’ACSE et la Préfecture de la Seine-Saint-Denis. Je n’ai pas pu voir concrètement cette distribution ni la réaction des jeunes mais je me dis que toute initiative qui favorise la rencontre des enfants avec les livres est bonne à signaler !

Montreuil 2012. Le prochain salon aura lieu du 28 novembre au 3 décembre 2012 sur le thème de l’Aventure !

 

 

 

 

Articles similaires

Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

Le Printemps des poètes revient samedi 13 mars

Le Printemps des poètes revient samedi 13 mars

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com