Le SLPJ s’adapte au confinement et évolue

Le SLPJ s’adapte au confinement et évolue

C’est une première. Le Salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) n’aura pas lieu dans l’espace Paris-Est Montreuil. Explications.

Pour mettre fin au suspense, le SLPJ (Salon du livre et de la presse jeunesse) annonce le 24 septembre sa tenue du 2 au 7 décembre à Montreuil… et partout en France. Cette première version éclatée pour s’adapter à la crise sanitaire comprend alors le maintien des stands des éditeurs dans l’espace Paris-Est Montreuil…

Mais depuis mercredi 28 octobre et l’annonce du « reconfinement » par le président de la République pour un mois, la règle change encore, obligeant le SLPJ à s’adapter. La partie stands des éditeurs ne pourra pas avoir lieu dans l’espace Paris-Est Montreuil. Une première. Pas question cependant de baisser les bras.

Des rencontres sous de multiples formes

Dans un communiqué diffusé ce vendredi 30 octobre, le SLPJ annonce les évolutions du dispositif du 24 septembre et assure que les 200 autrices et auteurs invités rencontreront, sous de multiples formes, leur jeune public.

Le salon s’engage à acheter dans les librairies indépendantes leurs ouvrages et de les acheminer à des dizaines de milliers d’enfants du département de Seine-Saint-Denis, dans les établissements scolaires, les centres sociaux, les IME, les établissements hospitaliers, les structures de l’aide sociale à l’enfance.

« Nous y insérerons, sous forme de dédicace, une adresse aux enfants des autrices et auteurs invités et accompagnerons ces livres, ces histoires, ces trésors littéraires, objets de première nécessité, d’imagiers qui illustrent pour les parents et les enfants, toutes les façons de lire ensemble », explique le communiqué.

La diffusion 24/24 de la télévision du SLPJ

La télévision du Salon diffusera pendant six jours des émissions littéraires, des leçons de dessins, des rendez-vous autour de la littérature de jeunesse, des flashs infos édition, des expositions animées… Par ailleurs un système de visioconférences maintiendra les rencontres scolaires et les échanges professionnels.

Enfin, le SLPJ appelle le public à se rendre dans les 500 librairies, bibliothèques et centres culturels qui ont déjà accepté d’être des relais décentralisés et d’accueillir des temps du Salon. Ces lieux mettront en avant les pépites.

Il conclut ainsi : « Malgré ces temps agités et confinés, nous espérons toujours qu’il sera possible de monter à Montreuil en extérieur, la grande exposition du Salon, comme signe manifeste, optimiste et résolu de la nécessité absolue, pour les enfants, de s’évader « La Tête dans les images ». »

Articles similaires

Prix Vendredi. Fin du suspense le 1er décembre

Prix Vendredi. Fin du suspense le 1er décembre

SLPJ. Marie Desplechin reçoit la Grande Ourse 2020

SLPJ. Marie Desplechin reçoit la Grande Ourse 2020

Le prix Vendredi reporté jusqu’à la réouverture des librairies

Le prix Vendredi reporté jusqu’à la réouverture des librairies

SLPJ 2020. Vingt titres sélectionnés pour les pépites

SLPJ 2020. Vingt titres sélectionnés pour les pépites

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com