Oksa Pollock remporte le Prix ados 2012

Anne Plichota et Cendrine Wolf, les deux auteures, étaient très émues. Et les autres auteurs, très bons joueurs.

XO éditions
L’inespérée, tome 1 Oksa Pollock, d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, XO éditions, 496 pages, 17,90 €. Dès 11 ans.

Je ne vous parlerai pas d’Oksa car je n’ai pas lu le livre. Je sais juste qu’il s’agit d’une héroïne de 13 ans qui a des pouvoirs magiques dans la lignée d’Harry Potter. Je connais en revanche l’histoire éditoriale du livre. Edité à compte d’auteurs, ce sont les ados via Internet et les forums qui ont fait pression pour qu’un éditeur le publie. C’est assez rare pour le signaler. XO éditions a décroché le gros lot.

Quant à l’angouement des 13-14 ans, il ne faiblit pas. La preuve avec ce premier Prix dans une sélection où il y a avait du beau monde et de très bons romans. La série compte désormais 4 tomes  et le cinquième est prévu en novembre. Quant aux auteures, elles sont plutôt sympathiques. Les deux se complètent et leur duo fonctionne bien face à leur auditoire.

De mon côté, j’ai animé le forum de François Place, nominé pour La Douane volante. Cela m’a permis de relire ce roman que j’adore. Un luxe sans scrupules car c’était pour le boulot. J’ai ainsi redécouvert le plaisir d’une seconde lecture. Et celui de relire des phrases juste pour leur beauté et leur sens. En plus, j’ai gagné un dessin de Daer, le Pibil !

François Place est surprenant. Les rares fois où je l’ai croisé sur des salons, je le trouvais distant et réservé. Mais il ne faut pas toujours se fier aux apparences… Etait-ce lié à la présence de Timothée de Fombelle, son complice ? (L’un et l’autre se voue une véritable admiration). Toujours est-il que là, j’ai découvert un boute-en-train, drôle, capable de faire le show à table. Et quand il est sérieux, son discours ne laisse personne indifférent.

J’ai fait aussi connaissance de deux autres auteurs que j’ai maintenant envie de découvrir via leur roman. Je suis en train de lire Mademoiselle Scaramouche de Jean-Michel Payet et Metal mélodie de Maryvonne Rippert est en haut de la pile ! Quant à Timothée de Fombelle, nominé pour le tome 1 de Vango, c’est toujours très agréable de le rencontrer et de l’écouter. Il a un petit côté théâtral qui tient les spectateurs en éveil et son engouement est toujours autant contagieux!

Articles similaires

Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

Le Printemps des poètes revient samedi 13 mars

Le Printemps des poètes revient samedi 13 mars

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com