Talents Hauts fêtent leurs 5 ans

Jeudi 2 décembre, en marge du Salon de Montreuil, un événement joyeux se déroulait en petit comité…

Anniversaire. L’ambiance était festive jeudi 2 décembre à la la librairie/Bar à vin des Bulles et Des Ballons à Montreuil. Et Mélanie et Laurence, les deux éditrices de Talents Hauts, avaient le sourire aux lèvres  malgré une journée de Salon dans les pattes.  Pour cette petite maison édition, l’occasion était trop belle pour ne pas s’offrir ce moment de détente : 5 ans et 100 livres, forcément ça s’arrose. Et le lieu choisi s’y prête à merveille !

Retour en arrière. Mélanie débute dans le métier d’éditrice et se retrouve dans le même bureau que Laurence. Quinze ans les séparent. L’une forme l’autre « mais Mélanie a très vite appris » se souvient Laurence. De cette période naît une amitié que les années semblent avoir bonifiée si l’on en croit la complicité palpable entre elles.

Talents Hauts. Laurence quitte son poste et s’expatrie en Angleterre. Elle pense de plus en plus à créer sa propre maison d’édition « pour pouvoir avoir la liberté de choisir les collections ». Mélanie travaille dans une autre maison d’édition. De retour en France l’une propose à l’autre de franchir le pas. Mélanie accepte.

Lignes éditoriales. Bilingue et féministe. « Mon passage en Angleterre m’a donné l’idée d’éditer des livres bilingues. Mélanie, sensible à la cause féministe, est plus à l’origine de la ligne engagée. » Cinq ans plus tard, le message est passé. Les auteurs et illustrateurs ne publient  pas par hasard chez Talents Hauts.

Albums et romans. La princesse et le dragon, l’un de leurs premiers albums, illustre parfaitement leur intention et dénonce avec humour les stéréotypes. Quant aux Dual books, ils proposent de vraies histoires avec un chapitre en français suivi d’un chapitre en anglais. Impossible d’échapper à la langue de Shakespeare pour connaître la suite. Depuis 2010, les adultes aussi ont leur Dual Book+ !

Ados. 2010 voit la naissance de romans pour ados. Et du livre n°100. Il s’agit de Plus belle, tu meurs, le tome 3 d’une série de huit romans signés Florence Hinckel, une auteure sensible et juste. Huit ados et amis (4 filles et 4 garçons) décident de tenir à tour de rôle le journal de leur 15 ans… « Les contraintes étaient fortes pour cette série et j’ai eu peur de ne pas réussir, se souvient l’auteure. Mais maintenant, je suis soulagée car j’arrive au bout et ce travail m’a beaucoup plu. »

Articles similaires

Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Sylvain Pattieu remporte le Prix Vendredi 2021

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

Rencontre avec Jean-Claude Mourlevat, le « Nobel » de la littérature jeunesse

Le Printemps des poètes revient samedi 13 mars

Le Printemps des poètes revient samedi 13 mars

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com