Trois albums signés Emmanuelle Houdart, Nathalie Minne et Thierry Dedieu

Trois albums signés Emmanuelle Houdart, Nathalie Minne et Thierry Dedieu

Ces trois auteurs-illustrateurs excellent dans le 10e art !

Abris
Une maison, une cabane, un berceau, un ventre, une mère, un père, un frère, des amis, un amour, un grand-père… Qu’est-ce qu’un abri ?
Dans son style singulier, Emmanuelle donne sa vision des abris qui jalonnent nos vies. Une version visuelle que l’on peut commenter, partager, décortiquer, analyser ou simplement observer sans rien dire. A chaque double page, l’illustration XXL est accompagnée d’une phrase  simple qui décrit et définit ce qu’est un abri au fil du temps. A feuilleter ensemble, bien à l’abri évidemment !

Les fourmis rouges
Abris, Emmanuelle Houdart, Les fourmis rouges, 32 pages, 18 €. Dès 3 ans.

Le petit voleur de temps
Avant de la rencontrer, les journées s’étiraient toujours de la même façon en compagnie de son ami. Mais depuis qu’il l’a vue, le temps semble s’écouler différemment selon le point de vue de chacun. L’un a l’impression de la regarder quelques secondes, l’autre trouve que ça a duré une éternité… Et que dire de ce temps qui s’étire pour attendre jeudi ? Après Le petit voleur de mots et le Petit garçon de la forêt, ce troisième album aborde la notion de temps et le sentiment amoureux avec subtilité et brio. Des phrases courtes, simples et pleines de poésie sur une colonne accompagnent des illustrations tendres et douces à fond perdu sur le reste des doubles pages. Des images tout en rondeur aussi comme une pendule, une pommette, une lune ou un chat endormi… Une belle histoire à admirer.

Casterman
Le petit voleur de temps, Natahlie Minne, Casterman, 32 pages, 14,95 €. Dès 5 ans.

L’étrange zoo de Lavardens
Un vicomte endetté décide de transformer son parc en zoo pour faire rentrer de l’argent. L’entreprise s’avère fructueuse. Quant au vicomte, il s’attache à ses animaux  et les détache dès qu’il peut. Ces derniers n’hésitent pas à prendre leur aise dans le château sitôt le zoo fermé. Cette liberté ne plaît guère à la belle-mère qui se met à éduquer girafes, gazelles et rhinocéros. Et à les habiller ! Résultat, ces derniers refusent de se retrouver nus devant les visiteurs. Une rébellion qui risque de mettre à mal le parc animalier et les ressources du vicomte. Un compromis est heureusement trouvé ! Cette histoire étrange et loufoque, comme le zoo qu’elle décrit, fleure bon le début du XXe siècle. Une époque révolue très bien retranscrite par des illustrations au ton sépia. Thierry Dedieu dégaine une nouvelle fois tout son talent dans l’art de l’illustration. Difficile de ne pas s’extasier devant ces gazelles suspendues ou devant cette autruche qui se coiffe des plumes de ses congénères. Tous les tableaux sont superbement réussis. Ils sont réalisés au fusain d’après des photomontages travaillés numériquement. Le résultat est bluffant !

Seuil jeunesse
L’étrange zoo de Lavardens, Dedieu, Seuil jeunesse, 72 pages, 18 €. Dès 7 ans.

Articles similaires

Podcast. « « Pour Bamba, avoir cet enfant, c’est la seule façon de s’en sortir »

Podcast. « « Pour Bamba, avoir cet enfant, c’est la seule façon de s’en sortir »

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Que lisaient nos aïeuls quand ils étaient enfants ?

Que lisaient nos aïeuls quand ils étaient enfants ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com