Une maman c’est comme une maison, Aurore Petit, Les Fourmis rouges

Une maman c’est comme une maison, Aurore Petit, Les Fourmis rouges

Coup de cœur. Un album intime et universel qui raconte la naissance d’une mère et d’un enfant sous le regard bienveillant d’un père omniprésent

C’est quoi une maman pour un bébé ? La couverture donne le ton. Une mère enveloppe son enfant dans une position de fœtus. Le dessin est limpide, les couleurs sont flashy et le titre en dit long sur le lien mère-enfant dont il est question.

L’album paru aux éditions Les Fourmis rouges raconte ensuite visuellement, avec une évidence puisée dans les gestes et les objets du quotidien une double naissance : celle d’une mère et celle d’un enfant, les deux étant intimement liés la première année. Ils ne font d’abord qu’un, puis les corps se séparent mais restent encore fusionnés.

Au fil des pages, une distance s’installe lentement mais sûrement, les corps se regardent et se distinguent, l’enfant s’affirme et grandit, la mère est une femme épanouie qui prend un nouveau rythme de vie. Ce qui ne les empêche pas de continuer à partager des moments tendres et rassurants, l’un contre l’autre.

Dans de nombreuses pages, le père (il participe aux tâches ménagères, bien vu !) assiste à ces deux naissances en prenant doucement sa place à l’intérieur de ce duo dans lequel il a aussi une partition à jouer. Le trio n’est jamais loin, surtout quand il faut accompagner les premiers pas de l’enfant.

Une maman, c’est comme une maison, un nid, une fontaine, un ogresse… Le texte se lit comme une ritournelle évocatrice qui résonne dans chacun des lecteurs. Car si le propos d’Aurore Petit est intime, l’histoire de ces naissances demeure universelle et chaque lecteur, enfant et adulte, pourra revivre la sienne à son rythme.

Une maman c’est comme une maison, Aurore Petit, 48 pages, 14,50 €.

Articles similaires

Podcast. « « Pour Bamba, avoir cet enfant, c’est la seule façon de s’en sortir »

Podcast. « « Pour Bamba, avoir cet enfant, c’est la seule façon de s’en sortir »

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Que lisaient nos aïeuls quand ils étaient enfants ?

Que lisaient nos aïeuls quand ils étaient enfants ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com