J’ai dévoré Vango 2 en une journée et j’ai adoré !

J’ai dévoré Vango 2 en une journée et j’ai adoré !

Une lecture rien que pour le plaisir, ça se partage… Un gros coup de cœur !

J’ai prévu de travailler à la maison ce vendredi 7 octobre. Mais la veille, j’ai reçu Vango 2… L’occasion est trop belle et l’hésitation fugace. Tant pis pour le boulot. A peine réveillée, je me suis mise à lire en remettant à chaque chapitre le moment de me lever. Impossible de laisser Vango dans ce resto italien dans lequel on vient d’entendre une détonation !

Je finis par m’extirper du lit à… 10h30. Je frôle l’indécence. Pour étouffer une bonne fois pour toute le sentiment de culpabilité qui commence en m’envahir, je passe la serpillière et fais quelques courses. Vite. Je n’ai pas de temps à perdre. Je croise Marianne, ma voisine et grande lectrice, dans les escaliers. Elle prend de mes nouvelles. Comment ça peut ne pas aller en étant avec Vango ? Ses yeux s’illuminent. Elle réalise que le tome 2 est sorti. « Quand penses-tu le finir ? » m’interroge-t-elle. Je l’ignore. Mine de rien, il y a pas loin de 400 pages (393 pour être plus précise) et je ne compte pas en sauter une !

Je reprends ma lecture après le déjeuner… jusque 16h30, l’heure des parents ! Lou arrive, très en forme. Moi j’ai un peu du mal à redescendre sur terre (on est souvent dans les airs avec Vango). Il me reste un peu plus de 150 pages. J’aimerais le finir ce soir car je crains une coupure trop longue vu le week-end qui m’attend (Prix dimoitou).C’est jouable. La bonne humeur de Lou m’aide à accepter cette pause imposée.

Non, ce soir, je ne regarde pas un film. Je finis Vango. Les enfants prennent acte, médusés. Bizarre leur mère. Le nez dans mon livre, je suis scotchée. Pas un moment de répit. Sauf lorsque Vango s’en impose. Et encore. Dans ce tome 2, il n’y a pas que son destin qui m’interpelle. Il y a tous les autres personnages qui gravitent autour de lui et dont l’épaisseur romanesque et psychologique se révèle.

Minuit. J’ai fini. Un sentiment de satisfaction m’envahit. Je ne me souviens pas m’être accordé un tel luxe depuis des années. Consacrer une journée entière à la lecture d’un roman. Ma mémoire me ramène à mes études… Une lecture plaisir rien que pour moi. Je vous souhaite la même. Quant à ma chronique, je vais bien sûr l’écrire. Mais d’abord, je digère avec délectation. Oui, j’ai vraiment dévoré Vango 2 ! Et adoré.

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Bonne annééééééééééééée ! En 2022, lisez heureux

Bonne annééééééééééééée ! En 2022, lisez heureux

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com