Les Fourmis rouges fêtent leurs 7 ans… confinées

Les Fourmis rouges fêtent leurs 7 ans… confinées

La maison d’éditions avait pourtant prévu de belles choses pour fêter son anniversaire, dont la parution de deux beaux albums

Être né au mois d’avril en 2020, c’est forcément vivre un anniversaire confiné. C’est un peu triste de ne pas pouvoir trinquer le jour J, mais ce n’est que partie remise (en juin ?). Et puis, ça reste un bel anniversaire à souhaiter autrement.

Promesses tenues

Livresse et Les Fourmis rouges, c’est une jolie histoire qui dure depuis… sept ans. Sept ans, c’est l’âge de cette maison édition qui, avec le recul, tient ses promesses. Depuis ses trois premiers albums parus en 2013, Il était mille fois, Éphémère et La nuit dans mon lit, (un sans faute), la maison continue à publier des albums de qualité et « à tiroirs, qui réunissent enfants et adultes autour d’un même plaisir de lecture ».

La petite maison d’édition a su fédérer autour d’elle des auteurs illustrateurs incontournables comme une certaine Delphine Perret et son tendre Björn, pépite de la catégorie « Petits » au Salon du livre du livre et de jeunesse en 2016, ou encore sa délicieuse Bigoudi croquée par Sébastien Mourrain. Elle a su aussi dénicher de nouveau talent comme une certaine Fleur Oury. Premier matin, son premier album, a reçu un très bel accueil.

Pas de côté

C’est aussi une maison d’édition qui s’autorise à faire des pas de côté avec La Vie des gens, des chroniques de la vie de gens ordinaires écrites par François Morel et peintes par Martin Jarrie ou plus récemment avec Les Ateliers, un très beau livre d’interviews d’artistes menées par Delphine Perret et illustrées par de très beaux portraits du photographe Éric Garault.

Pour fêter dignement cet anniversaire, deux albums devaient garnir ce mois d’avril 2020 les vitrines des librairies jeunesse. « Ce sont de vrais livres d’avril, des livres parfaits pour fêter 7 ans d’édition. Un album de Delphine Perret, Vézovèle Tüpoleck,  fantasque et drôle, plein de poésie. Et un album d’une jeune illustratrice très prometteuse, Mathilde Poncet, Des vacances timbrées, promenade onirique au décalage texte-image savoureux », explique la maison d’édition qui sait mettre en appétit les fidèles dont je fais partie.

Car oui, je suis une inconditionnelle des Fourmis Rouges, je l’assume en toute subjectivité et je leur souhaite un très bel anniversaire en attendant de trinquer avec elles.

Articles similaires

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

L’été des bouquins solidaires. Un livre acheté = un livre offert

L’été des bouquins solidaires. Un livre acheté = un livre offert

Christine Roussey remporte le Prix France Télévisions de l’album jeunesse

Christine Roussey remporte le Prix France Télévisions de l’album jeunesse

Les éditions Sarbacane rejoignent le groupe Madrigall

Les éditions Sarbacane rejoignent le groupe Madrigall

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com