Sale journée

Il est temps que cette journée du 26 mai se termine…

« Au lendemain des élections européennes, le FN est le premier parti politique en France ». Non, ce n’est pas un cauchemar mais une réalité entendue sur les ondes ce matin. Le réveil est d’une violence inouïe et la journée s’annonce plombée. Je fuis les commentaires politiques stériles mais je ne résiste pas à écouter le franc-parler d’un Daniel Cohn-Bendit sonné.

J’essaye de me raisonner, dédramatiser, relativiser… en vain. Il se passe un truc de moche, dans ce pays. De très moche. Vote de protestation, de ras-le-bol ? L’argument ne passe plus. Protester en donnant une voix à un parti raciste, europhobe et pour la peine de mort ? Incompatible. Mieux vaut s’abstenir. À moins d’être raciste, europhobe et pour la peine de mort…

Se lever avec de telles pensées, c’est lourd à porter. D’ailleurs, j’ai mal au dos. Très mal au dos. Je tente de ne plus réfléchir en m’activant sur des choses futiles mais utiles. Je me console en regardant les résultats de Rennes où le PS est arrivé en tête suivie d’Europe écologie Les Verts relayant le FN à la 4e place avec 9 % des voix. Quand même…

Le malaise est tenace. Je décide de me vider la tête à la piscine. 1,5 km de brasse pour me concentrer sur mon souffle et chasser les idées noires. Dans l’eau, mon dos me fait moins souffrir. Je m’épuise et je me sens un peu mieux. J’esquisse même un sourire en découvrant un coin lecture insolite dans le hall de la piscine. L’affiche m’amuse et les livres me rassurent.

 

 

En rentrant, j’évite de tomber sur certaines personnes. Pas envie d’entamer une conversation dont je crains l’issue. L’extrême droite décomplexée, j’ai déjà donné cet été à Fréjus. Je préfère me réfugier chez Paulette, aussi assommée que moi. Finalement, ça fait du bien d’en parler.

Les enfants sont rentrés et le quotidien reprend le dessus. À table, on évoque les élections avec quelques heures de recul. Le goût est toujours amer mais il va falloir s’y faire. Et vite oublier cette sale journée.

 

 

 

 

Articles similaires

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

Quatre Médium box remplies de surprises littéraires

Que l’année 2021 soit belle et littéraire

Que l’année 2021 soit belle et littéraire

SLPJ. ABC de la Nature de Bernadette Gervais remporte la pépite d’or

SLPJ. ABC de la Nature de Bernadette Gervais remporte la pépite d’or

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com