Une sélection de 4 albums disponibles tout de suite en librairie

Une sélection de 4 albums disponibles tout de suite en librairie

Ces quatre albums sont parus au début de l’année. Depuis, il y a eu le confinement… Il est encore temps de les découvrir dès maintenant en librairie car ils valent le détour

En général, les sélections de Livresse sont thématiques. Ici, inutile de chercher un thème qui relie ces quatre albums. Il n’y en a pas. En revanche, ils sont tous parus au premier trimestre 2020, plus précisément les 14, 20, 29 janvier et le 20 février, et ont vu leur vie en librairie ponctionner de neuf semaines à cause du confinement. Pourtant, ils méritent vraiment que l’on s’intéresse à nouveau à eux, chacun pour des raisons différentes.

Des crottes de nez toute l’année

La vie secrète des crottes de nez, Mariona Tolosa Sisteré, Rue du monde, 32 pages, 16,50 €.
32 pages, 16,50 €.

Le confinement, justement, renouvelle l’intérêt de lire La Vie secrète des crottes de nez de Mariona Tolosa Sistéré (Rue du Monde). L’album documentaire scrute les crottes de nez dans toutes leurs splendeurs avec un humour cracra comme il se doit. Mais ce n’est pas tout, l’autrice transmet aussi une leçon de sciences naturelles efficace et passionnante.

Dans une mise en page dynamique, les infos fusent avec pertinence. Album idéal au cœur de l’hiver, il continue d’être d’actualité en mai 2020, coronavirus oblige, notamment la double page sur les crottes de nez voyageuses. Une version bien plus amusante à lire que le message angoissant sur le Covid-19 à entendre. Pourtant les gestes sont les mêmes… Pour résumer, qu’importe la saison, cet album se lit toute l’année.

Là, idéalement, il faudrait un jingle pour passer à l’album suivant qui n’a pas grand-chose en commun avec le précédent (bah oui, sans thème, difficile de trouver un fil pour relier tous ces beaux livres 😉 !).

Les grands moments de l’enfance

Louise ou l'enfance de Bigoudi, Delphine Perret, Stéphane Mourrain, Les Fourmis rouges, 40 pages, 14,50 €.
40 pages, 14,50 €.

Donc, sans transition, certains d’entre vous se souviennent peut-être de Bigoudi de Delphine Perret et Sébastien Mourrain (Les Fourmis rouges), cette vieille dame qui promène son chien au milieu des buildings. Elle revient ici dans Louise ou l’enfance de Bigoudi, une sorte de préquel dans lequel le lecteur découvre Bigoudi en Louise. La petite fille s’épanouit à la campagne jusqu’au jour où elle se retrouve à New York, bien malgré elle. Louise a du caractère et fait comprendre à son entourage que ce déménagement forcé ne lui convient pas du tout. Même à l’école, c’est très compliqué.

Il faudra du temps à Louise pour apprivoiser cette ville dense et musicale, à l’atmosphère géométrique et verticale. Et un déclic en forme de rencontre explosive et collante. Ella porte un prénom de jazz. C’est elle qui va aider Louise à changer son regard sur ces immeubles surélevés qui se relèvent d’incroyables points de vue.

Une histoire simple, tendre et touchante qui raconte avec justesse ces grands moments de l’enfance.

Une épopée amoureuse

Baisers polaires, Janik Coat, Albin Michel jeunesse, 120 pages, 18 €
120 pages, 18 €

Encore sans transition, passons à Baisers polaires de Janik Coat (Albin Michel jeunesse), histoire de se rafraîchir un peu en cette fin de mai aux allures estivales. Dans ce petit album élégant, on retrouve Clotaire – apparu pour la première fois il y a dix ans dans Clotaire se déguise – un personnage au nez proéminent qui vit sous la banquise. L’album se présente comme un imagier. Mais ici, chaque mot, sur la page de gauche, donne un indice sur l’histoire qui se joue, « une épopée amoureuse » dixit l’autrice, développée avec subtilité par des tableaux sensibles et délicats sur la page de droite.

Ils racontent une rencontre forcée par le destin, une longue tempête qui oblige Nine à se réfugier chez Clotaire. La cohabitation se révèle d’abord extrêmement gênante. Mais, au fur et à mesure que le temps passe, l’un va s’habituer à l’autre et vice-versa. Quand Nine repart, le vide laissé s’avère très vite insupportable.

La force de cet album, qui touche aussi les grands, réside dans les attitudes des personnages qui, associées aux mots qui les accompagnent, prennent sens dans l’imaginaire du lecteur. Toute la palette des sentiments y passe, ce qui n’est pas sans provoquer quelques émotions…

Après la pluie, le beau temps

Sans orage ni nuage, Éléonore Douspis, Albin Michel jeunesse, 24 pages, 13,50 €.
24 pages, 13,50 €.

Toujours sans transition, terminons cette sélection par Sans orage ni nuage d’Éléonore Douspis (Albin Michel jeunesse), un album qui imperceptiblement vous noue d’abord de l’intérieur avant de vous apaiser par une issue pleine de promesses. Dans cet album, le soleil brille à l’extérieur de la maison mais à l’intérieur, c’est un déluge permanent qui mine la famille… ou est-ce l’état psychologique famille qui crée ce dérèglement climatique ?

Pourtant rien ne laisse transparaître quelque chose qui cloche, mais cette eau qui ne cesse de monter ajoute bien des tracas à chaque membre de cette famille désemparée… Est-ce un lourd chagrin, une forme de « solastalgie » ou d’autres soucis ? Mystère. Ce qui est sûr, c’est que le secret est bien lourd à porter pour les deux enfants qui cachent l’inondation à leurs camarades.

Comment sortir de ce déluge intérieur ? La réponse vient de la nature elle-même qui trouve dans ses propres ressources profondes une façon de rebondir sous la forme d’une pousse qui devient en arbre. Il rend le sourire aux enfants et à leurs parents et transforme la maison en un terrain de jeu tropical et joyeux. Après la pluie, le beau temps….

Articles similaires

Avec Alma, Timothée de Fombelle sort l’esclavage d’un passé enfoui

Avec Alma, Timothée de Fombelle sort l’esclavage d’un passé enfoui

Les éditions Sarbacane rejoignent le groupe Madrigall

Les éditions Sarbacane rejoignent le groupe Madrigall

Bravo à Aurore et tous les Petits champions de la lecture !

Bravo à Aurore et tous les Petits champions de la lecture !

Une belle journée, Anne Laval, Rouergue

Une belle journée, Anne Laval, Rouergue

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com