3 000 façons de dire je t’aime de Marie-Aude Murail

Un roman théâtral, un trio amoureux et une écriture délicieuse…

Chloé, Bastien et Neville ont vécu une expérience théâtrale  en cinquième grâce à leur professeure de français et Molière. Chacun est touché à sa manière et tous les trois vont se retrouver au même endroit six ans plus tard : au cours d’art dramatique d’un certain Monsieur Jeanson, un professeur réputé, exigeant et captivant.

Les trois grands adolescents, qui s’étaient jusqu’alors perdus de vue, vont apprendre à se connaître et à se découvrir eux-mêmes grâce aux textes classiques, omniprésents dans le récit.

Chloé va devoir concilier les cours de prépa avec les rôles de femmes (et d’homme) qui l’obligent à s’extirper de sa carapace « petite fille sage, première de la classe qui est rentrée dans le désir de ses parents en oubliant ce qu’elle était vraiment ».

Bastien va adorer faire rire et surtout exister car chez lui, l’indifférence de ses parents rend « cet ado en manque de reconnaissance totalement invisible ». Sur scène, il attire les regards par l’humour même si ce n’est pas toujours du goût de tout le monde.

Neville va trouver une autre voix à celle de « délinquant obligé de voler pour subvenir à ses besoins et ceux de sa mère à la santé très fragile » et se révéler sur les planches au point de viser la scène parisienne.

Et puis, il y a Monsieur Jeanson, un peu libertaire et surtout charismatique. Le prof de théâtre que tout apprenti acteur aimerait croiser sur son chemin. L’homme ressource que tout ado en perdition aimerait trouver sur sa route. L’individu aux zones d’ombre qui en fait un personnage complexe et attachant.

Enfin, il y a ces sentiments ambivalents qui lient le trio porté par un « nous » mystérieux et sporadique au cours du récit. Une histoire d’amour à trois, singulière, spontanée et entière. Le temps d’une année charnière pour trois ados qui basculent dans le monde des adultes.

J’ai dévoré ce roman « de rattrapage » (il fait partie de la rentrée littéraire de septembre 2013) en deux soirées et, surtout, une nuit ce qui m’a permis de considérer très positivement mon insomnie !

L'école des loisirs
3000 façons de dire je t’aime, Marie-Aude Murail, L’école des loisirs, 270 pages, 16 €. Dès 14 ans.

 

Du même auteur sur Livresse

Oh, Boy !

 

 

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

2 Comments

  1. Je n’ai envie de dire qu’une seule chose :BRAVO !ce livre est tout simplement GÉNIAL !!!!!!!!!
    si seulement je pouvais rencontrer Marie Aude MURAIL… j’aurais tellement de chose a lui dire !!!!!!
    je suis une de ses fans et je compte bien la rencontrer un jour !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com