Émile fait la politique

Émile fait la politique

Pour son 25e rendez-vous avec ses lecteurs, le personnage de Vincent Cuvellier et Ronan Badel livre sa vision binaire de la politique… Elle vaut vraiment le détour !

On ne présente plus Émile, le personnage de Vincent Cuvellier croqué par Ronan Badel, présent dans le catalogue de Gallimard jeunesse depuis plus de neuf ans.

Créé en 2012, Émile est un petit garçon particulièrement têtu, au regard faussement courroucé, et à la dégaine inconsciemment rock and roll. En 2013, il a décroché un prix Sorcière avec Émile est invisible. Depuis, son fan-club guète chaque nouvelle publication avec impatience.

Avec ce 25e opus, paru le 18 mars 2021, Émile a décidé de faire la politique. Et il risque fort de se faire de nouveaux adeptes parmi ceux qui vont le découvrir pour la première fois.

Un mimétisme politique remarquable

Émile fait la politique est très très drôle et, en ces temps covidés, rire est un antidote dont il ne faut surtout pas se priver. Le petit garçon s’est pris au jeu de la politique au point de délaisser les dessins animés au profit des débats télévisés. Avec concentration, il les analyse avec une perspicacité singulière et développe un don pour le mimétisme remarquable.

Quant au trait de Ronan Badel, il a toujours le sens aigu du détail. Comme cet élastique de bas de pyjama qui laisse à désirer… Mais qui ressemble à tellement de bas de pyjama d’enfants !

L’illustrateur s’improvise même coiffeur et métamorphose Émile en un ovni… de droite. Mais que ses fans se rassurent. Quelques mèches de cheveux se rebellent dès la fin de l’ouvrage.

Des politiques répondent aux auteurs

Le livre a été offert à plusieurs personnalités politiques qui n’ont pas été indifférentes aux arguments d’Émile au point de prendre le temps de répondre aux auteurs, à l’image de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Et du président de la République…

Quelle star, cet Émile !

Émile fait de la politique, Vincent Cuvellier et Ronan Badel, Gallimard jeunesse Giboulées, 32 pages, 6 €. Dès 3 ans.
Émile fait la politique, Vincent Cuvellier et Ronan Badel, Gallimard jeunesse Giboulées, 32 pages, 6 €. Dès 3 ans.

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com