Ah ! Ernesto de Marguerite Duras et Ah ! Duras de Thierry Magnier

L’unique album jeunesse de la célèbre écrivaine paru en 1971 et réédité par Thierry-Magnier, quelle belle idée !

C’est l’histoire d’un garçon de 7 ans qui, de retour de l’école, annonce à ses parents qu’il n’y ira plus. Pourquoi ? Parce qu’on lui apprend des choses qu’il ne sait pas. Désemparés, ses parents décident d’aller voir l’instituteur. Celui-ci n’en revient pas de l’aplomb du garçon qui ose ainsi défier l’autorité. Il faut dire que la pertinence irrévérencieuse d’Ernesto est désarmante. Drôle aussi !

Étonnant ce texte qui date du début des années 1970. Et incroyablement moderne aussi même s’il faut le replacer dans son contexte. À l’époque, la critique l’a boudé et même taxé de manifeste gauchiste. Ah ! Dès que l’on touche à la sacro-sainte autorité, levée de bouclier ! Pourtant, derrière son air rebelle, Ernesto pose des questions essentielles : à quoi sert l’école si elle n’est pas capable de susciter son intérêt ? L’enseignement passe-t-il forcément par la verticalité ? N’y a-t-il pas d’autres façons d’apprendre ? En pleine refondation de l’école, voilà des interrogations qui résonnent dans l’actualité et nourrissent la réflexion…

« C’est le thème de la transmission des savoirs qui est abordé », analyse Katy Couprie, l’illustratrice. Ses gravures à la pointe sèche s’inspirent des cabinets de curiosité. « J’ai essayé de me rapprocher de ce qui fonde la connaissance, c’est-à-dire la curiosité et l’émerveillement. » Sans redondance, ses illustrations accompagnent des dialogues audacieux, absurdes et drôles et donnent une seconde vie à cet album tombé dans l’oubli. Lu à voix haute, il suscite chez les jeunes auditeurs des expressions où se mêlent incompréhension, étonnement, envie, amusement… Un enfant qui ose dire non, quelle liberté !

Marguerite Duras aurait eu 100 ans le 4 avril 2014. Pour cet anniversaire, les éditions Thierry-Magnier ne se contentent pas de redonner vie à l’unique album jeunesse de l’écrivaine. Il propose aux lecteurs adultes un document passionnant. On y suit la relation épistolaire entre elle et son éditeur François Ruy-Vidal. On y découvre le texte d’Ah ! Ernesto écrit à la machine, raturé, corrigé… On y voit aussi des photos appartenant à Marguerite Duras. Le tout est introduit par un long texte de Thierry Magnier sur la création artistique et la création littéraire de jeunesse.

Ah ! Ernesto, Marguerite Duras et Katy Couprie, Thierry-Magnier, 14,50 €. Dès 7 ans.
Ah ! Ernesto, Marguerite Duras et Katy Couprie, Thierry-Magnier, 14,50 €. Dès 7 ans.
Thierry-Magnier
Ah ! Duras, Thierry Magnier, 40 pages, 14,50 €. Pour les grands.

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com