Anne Brouillard, « guest-star » de TAKAlire

 

Grâce à Ivonig, conteur et comédien inspiré par l’artiste belge et Petit somme, son dernier album

Ce mercredi 14 janvier, le bouche à oreille a fonctionné. Jamais TAKAlire n’a été aussi rempli. Au moins 26 enfants sont venus voir le spectacle. Des tout-petits, des moyens et des plus grands. Accompagnés de mamans, de nounous et d’un papa. Dans la pièce, une table drapée d’une nappe noire attend Ivonig, conteur et comédien de la compagnie Les becs verseurs.

La Terre tourne est le nom de son spectacle. Il s’inspire de trois albums d’Anne Brouillard (La terre tourne, Cartes postales et Rêve de lune). Une adaptation libre et originale de l’œuvre de l’auteure-illustratrice belge. Une adaptation poétique et merveilleuse comme l’univers de l’artiste. Les tout-petits ont un peu pleuré quand la lumière s’est éteinte. Puis la magie s’est installée… Certains sont restés bouche bée. D’autres ont voulu voir de plus près. A la fin, plusieurs sont allés questionner Ivonig.

D’Anne Brouillard, je me souviens très bien de Trois chats, une succession de tableaux sans texte qui m’ont subjuguée. Plus récemment, j’ai découvert Petit somme, son dernier album. Ou plutôt les enfants de TAKAlire me l’ont fait découvrir. Sans eux, je serais sans doute passée à côté de ce livre dans lequel, aux premiers abords, il ne se passe pas grand-chose. Mais les enfants, eux, ont observé un tas de détails qui les ont embarqués dans une aventure le temps d’une sieste, juste avant une bonne compote de pomme. A partir d’une apparente simplicité, ils se sont autorisés à laisser leur imaginaire vagabonder dans cette nature foisonnante de vies dissimulées. Je les remercie encore de m’avoir donné leurs clefs pour apprécier ce titre.

Seuil jeunesse
Petit somme, Anne Brouillard, Seuil jeunesse, 13,50 €. Dès 3 ans.

 

 

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com