Aujourd’hui mercredi, je retrouve TAKAlire… Yes !

Trois semaines sans lire des histoires, c’est long quand même !

Formation oblige, je me suis retrouvée à « grapper » des textes pour les mettre en page au lieu de lire des livres aux enfants deux mercredis de suite. Mine de rien, ils m’ont manqué les loulous ! La bouille craquante d’Anton, le regard tenace de Jude, les câlins d’Hanaé, les pitreries de Marcelin…

…et les lectures à voix haute qui réservent parfois quelques surprises. Il y a trois semaines, j’ai proposé à Busra Nur, 8 ans et Rayhan, 10 ans de leur lire Le pirate et le gardien du phare. Je confirme. Ce texte se prête parfaitement à la lecture à voix haute. En revanche, j’ai bien failli perdre une de mes lectrices en route. « Je ne comprends rien » m’a-t-elle avoué. J’ai tenté de dissimuler mon étonnement. Était-ce ma façon de lire ? Était-ce un mot compliqué qui la gênait ? J’ai repris l’histoire avec mes mots à moi, sans les rimes et la musique, pour la raccrocher et je l’ai interpellée sur les illustrations. Là elle s’est montrée très intéressée et sensible :  » C’est bien dessiné, c’est beau ». J’ai pu ainsi aller jusqu’au bout de l’album mais la prochaine fois, je me montrerai plus attentive avec Busra Nur pour éviter de la mettre en difficulté.

J’ai pu aussi tester Loup un jour… loup toujours avec Hanaé, Jude et Ouassila. J’étais curieuse de connaître leur réaction. Au début de l’histoire, les enfants se sont montrés très actifs, reconnaissant Les trois petits cochons, Le petit chaperon rouge… Ils ne dissimulaient pas leur étonnement quant à la tournure des événements. Bizarre ce loup, sur le fond comme sur la forme. « On ne voit que sa fourrure ! » Plus je tournais les pages, plus le silence s’installait. A la fin, les enfants étaient sans voix. Sauf Ouassila qui avec un ton offusqué a lâché « Oh, il les a tous mangés ! »

Heureusement, pour ne pas rester sur une note aussi cruelle, j’avais prévu J’aime tout en toi, un album tendre et brillant (si, si les feuilles, les gouttes d’eau, la lune et le lac brillent comme de l’or !) qui a instantanément détendu l’atmosphère !!

Album
J’aime tout en toi, Emma Dodd, Albin Michel jeunesse, 22 pages, 13 €. Dès 2 ans.

Articles similaires

Takalire a un alter ego dans la médina de Fès au Maroc

Interdit ou bienvenue ?

La journée de Nip & Nimp, Lionel Serre, Les fourmis rouges

Les premières lectures de Saïn Da à TAKAlire

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com