Ça, je connais

Voilà un imagier pour aiguiser le sens d’observation
des tout-petits !

Il est grand, tout en carton, très coloré et propose pas moins de 400 mots dans un joyeux désordre ordonné. Voilà l’imagier idéal pour parfaire et approfondir le vocabulaire de votre enfant. Plus grand, il apprendra à les classer par thèmes puisque chaque double page associe des noms communs qui appartiennent à un groupe (cuisine, vêtements, animaux, objets dangereux, transports…).

Mais laissons de côté son aspect pédagogique et mettons en avant son aspect ludique : il y a dix mille façons de jouer avec ces mots à foison et ces dessins multiples, légèrement fouillis dont l’incontournable « Cherche et trouve ». En y regardant de plus près, l’enfant peut découvrir des objets dessinés de façon inhabituelle : un œuf cassé, une tartine brûlée, une arête plutôt que le poisson…

Les dessins sont grossiers et enfantins mais efficaces et rassurants. Certes, je n’ai plus d’enfants en bas âge mais j’ai des souvenirs. Je m’imagine bien quelques années en arrière, avec les trois, en train de délirer en lisant ce livre !

Ça, je connais de Moni Port, Bayard, 28 pages, 10,90 €. Dès 9 mois.

Articles similaires

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

Émile fait la politique

Émile fait la politique

La Grèce en vers, une pépite poétique

La Grèce en vers, une pépite poétique

Nuit étoilée de Jimmy Liao, album lauréat du prix Sorcières 2021

Nuit étoilée de Jimmy Liao, album lauréat du prix Sorcières 2021

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com