Ce cahier est pour toi de Valérie Dayre

Un récit poignant d’une grand-mère qui ne veut pas perdre la tête…

Nouchka a été placée en maison spécialisée après s’être perdue à Dunkerque, à plusieurs heures de route de chez elle. C’est mieux pour elle assure sa fille. Nouchka a cédé – avait-elle le choix ? − mais veut comprendre pourquoi sa tête la trahit. Alors elle écrit à son petit-fils pour ne pas perdre le fil de sa mémoire et garder pied avec la réalité. Son arrivée chez les malades psychologiques, ses journées dans l’institut, sa rencontre avec le garçon du pavillon au fond du parc…

Où est la frontière entre le réel et l’irréel ? Entre lucidité et Comme Nouchka, le lecteur se laisse perdre dans les méandres d’une mémoire qui vacille et qui invente un lieu, des personnages, des conversations. Une folie qui a sa propre logique et qui semble tellement réelle que l’on veut y croire.

Ce roman, paru en 2008 et réédité, propose un récit poignant sur la mémoire, la transmission, l’amour, la vie et la mort. L’écriture sincère, sensible et troublante ne laisse pas le lecteur indifférent. Je m’interroge sur la façon dont les jeunes lecteurs vont recevoir un tel roman. Comment réussir à leur donner envie de lire un livre dont le thème principal, la mémoire, me paraît plus une préoccupation d’adulte. Bien sûr, il y a aussi la relation petit-fils/grand-mère, très forte, mais perçue uniquement du point de vue de Nouchka…

Mais je me trompe peut-être. À plus d’une reprise, les enfants/lecteurs m’ont étonnée par leur pertinence et leur maturité…

La joie de lire
Ce cahier est pour toi, Valérie Dayre, La joie de lire, 104 pages, 8,90 €.

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com