Charles est amoureux d’une princesse, Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin

Quand Charles, le dragon poète, cherche une princesse…

Retrouver Charles, le dragon poète, est toujours un plaisir pour les yeux et les oreilles : des illustrations époustouflantes répondent à des rimes en pagaille dans un album, version XXL, rythmé par une aventure enflammée…

Charles est toujours aussi décalé et touchant. Rien à voir avec Cornélia, une dragonne insensible qui dévaste tout sur son passage. Son territoire n’est que désert et désolation ce qui, paradoxalement, plaît à Charles. Pour combler son cœur en mal d’amoureuse, le jeune dragon s’est mis en tête de trouver une princesse dans cet endroit boueux. Face à lui, ce n’est pas une demoiselle de la noblesse qui surgit mais la terrible maîtresse des lieux qui s’étonne de voir un microbe avec un drôle d’objet sous le bras. La cracheuse de flammes n’a jamais vu de livre… Après avoir fait connaissance, les deux dragons font affaire. Charles apprend à lire à Cornélia en échange de quoi, la dragonne aide le dragon à trouver sa belle. Mais c’est quoi au juste une princesse ?

Toutes les histoires d’amour ne commencent pas forcément par un coup de foudre. En tout cas, cette histoire-là commence par des flammes. Les deux protagonistes – un poète et un ouragan – semblent bien incompatibles mais ils ont tous les deux le sens pragmatique et l’art du compromis. De quoi s’apprivoiser sans se l’avouer. Cornélia a beau être cruelle, elle n’en est pas moins sensible à la poésie qui finit par la rendre jolie (du point de vue de dragon). Quant à la quête de Charles, elle s’avère comique et bien inutile. La princesse de ce livre n’a finalement rien à voir avec celle de son cœur et c’est bien mieux ainsi.

Seuil jeunesse
Charles amoureux d’une princesse, Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin, Seuil jeunesse, 52 pages, 19,90 €. Dès 5 ans.

 

 

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com