Des albums en retard…

… avant le rush de la rentrée ! 

Avec papa
Cet album est une succession d’instantanés décrits par un petit garçon qui liste les moments partagés avec son papa : les quotidiens, les exceptionnels, les ludiques, les imposés. Le papa assure un max et à sa façon. Un album joyeux et tendre qui illustre à merveille, et dans un style singulier, la figure paternelle du XXIe siècle.

Je l’ai lu à Hanaé et Jude (3 et 4 ans) à TAKAlire et j’ai eu du mal à tourner les pages. A chaque situation, les enfants avaient une ou deux anecdotes à raconter sur eux et leur père. C’était très sympa !

Gros chagrin
Ce matin Noémie est en larmes. Son père accourt et se retrouve un peu démuni lorsque Noémie explique son chagrin : elle ne veut plus être noire mais blanche comme son papa ! Au bout de quelques secondes, son papa a une idée. Rien de mieux qu’une histoire pour rassurer et apaiser les pleurs. Comme celle du chat Boulou. Noémie en redemande !

Comment aider les enfants à s’accepter ? L’histoire de Boulou, simple, rassurante et efficace, est l’occasion pour Noémie de prendre de la distance sur elle-même et de se regarder autrement. Les illustrations expressives de Rémi Courgeon méritent que l’on s’y attarde : génial ce papa en train d’essuyer la vaisselle et cette wonder-maman-chat en train de faire cinq choses à la fois !

Encore un frère
Pendant quatre ans, Daniel était seul avec son papa et sa maman. Forcément, toute l’attention parentale lui était réservée. Puis, un jour arrive Prosper, un petit frère. Pour Daniel, le changement est radical. Ses parents n’ont plus le temps de s’intéresser à lui. Et ce n’est qu’un début…

Cet album drôle est particulièrement bien vu sur la place de l’aîné et les relations frères et sœurs. Pour dédramatiser les tensions entre eux,  l’histoire − qui rappellera certainement beaucoup de choses aux plus grands (aînés on non) − est parfaite et les illustrations sont pleines d’humour. Un régal !

 

 

 

 

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com