Homer et le chien formidable de Suzanne Selfors

Une chasse au trésor rondement menée, pleine de fantaisies et de personnages singuliers !

Homer, 12 ans, est un garçon grassouillet qui a du mal à s’intégrer à l’école. Cet un esprit original sort du cadre. Résultat, du point de vue de ses camarades, il est anormal.  Il vit dans une ferme avec ses parents, sa grande sœur et son petit frère. Son avenir est tout tracé. Il sera éleveur de chèvre comme son père. Mais Homer, lui, rêve de devenir chasseur de trésor, comme son oncle Drake. Quand il apprend que ce dernier est mort avalé par une tortue géante, le choc pour Homer est rude. Mais de courte durée. Drake a pris soin de laisser à son neveu un mystère à résoudre en forme de chien tout flasque et sans odorat. Cet héritage va mener Homer dans une incroyable aventure pleine de rebondissements avec à la clef, un trésor, forcément !

Voilà un roman rafraîchissant qui devrait plaire aux jeunes lecteurs que les gros romans n’effraient pas. Pour au moins trois raisons.

Les personnages. Bien sûr, il y a Homer qui, flanqué de son chien, est terriblement attachant. Autour de lui, les enfants ne laissent pas indifférents : une sœur déterminée à devenir taxidermiste, une copine de sa sœur curieusement nocturne, une fille des rues maligne et ambivalente. Du côté des adultes, le lecteur nage en plein conte : un homme-nuage effrayant, une géante triste, des jumeaux pathétiques, une directrice de musée hystérique… Pas le temps de s’ennuyer avec tant de personnalités !

La quête. Partir à la recherche d’un trésor, c’est classique. Mais la quête laissée en plan par l’oncle Drak est loin d’être simpliste. Il faut avoir un sacré flair pour déjouer toutes les fausses pistes (sans compter sur Chien qui n’en a aucun !). L’intrigue surprend mais ne perd jamais son lecteur.

Le rythme.  Des chapitres juste assez longs pour donner envie de continuer après une respiration. Des rebondissements pour ne jamais s’endormir. De l’humour pour dédramatiser les scènes tristes et effrayantes. De la fantaisie, de l’action, du suspense… le tout raconté dans un style vivant. Que demander de mieux ?

Seuil
Homer et le chien formidable, Sulzanne Selfors, Seuil, 360 pages, 14,50 €. Dès 10 ans.

Articles similaires

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Oh Happy day, un roman épistolaire écrit par un imprévisible duo

Oh Happy day, un roman épistolaire écrit par un imprévisible duo

D’un Grand loup rouge, Mathias Friman, Les Fourmis rouges

D’un Grand loup rouge, Mathias Friman, Les Fourmis rouges

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com