Jazz sous la lune, Ilya Green, Didier jeunesse

Un peu de douceur dans ce monde qui ne tourne pas rond

Il y a trois ans, les éditions Didier Jeunesse ont sorti Les plus belles berceuses jazz, un coffret magnifique qui demeure un gros coup de cœur. Par chance, les standards interprétés par les plus belles voix du jazz ne tiennent pas dans un seul disque. Jazz sous la lune, sorti en octobre, a sélectionné 14 autres chansons incontournables reprises par Billie Holiday, Nina Simone, Louis Armstrong… Et un Moon River chantée par Audrey Hepburn dont la voix sensuelle et douce embarque l’auditeur directement sur la rivière de lune.

Ilya Green croque des personnages, adultes ou enfants, mélancoliques ou rieurs, endormis ou songeurs, pour incarner ces magnifiques chansons traduites par Valérie Rouzeau.

C’est très beau et à écouter, ça fait un bien fou…

 

Didier jeunesse
Jazz sous la lune, Didier jeunesse, Livre-CD, 44 pages, 23,80 €. Sélection : Misja Fitzgerald Michel. Illustrations : Ilya Green. Traductions : Valérie Rouzeau.

Articles similaires

Des albums jeunesse par milliers

Des albums jeunesse par milliers

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com