Là où je vais

Un roman à quatre voix, court et dense, sur des moments clefs à l’adolescence…

En 55 minutes, les vies de quatre lycéens vont basculer : Léa, l’amoureuse secrète de Lisa ; Ilyes, l’intello passionné de théâtre et ex-primo-arrivant ; Océane, la victime d’une soirée arrosée ; Clément, le « garçon dont la sœur est morte ». Ils ne se connaissent pas, mais pour eux, cette heure de cours précise sera précédée d’un avant, et suivie d’un après.

Ce roman court à quatre voix dans une unité de lieu et de temps est un condensé de moments clefs et intenses d’adolescence. Les personnages, adultes en devenir, sont attachants et leur histoire crédible. L’écriture est sensible et juste. Cette lecture rapide, mais dense et plaisante, est bienvenue entre deux gros livres.

 

Thierry-Magnier
Là où je vais, Fred Paronuzzi, Thierry-Magnier, 80 pages, 7,20 €. Ados.

 

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com