La tête dans les choux de Gaia Guasti

Une chronique de vie de campagne racontée par le regard aiguisé et distancié d’une adolescente de 13 ans. Un coup de cœur !

Dans la famille de Margotte, 13 ans, chacun a sa personnalité et sa place bien définie. L’ado solitaire et intellectuelle apprécie cet équilibre harmonieux qui ne va pas résister au changement de vie imposé par ses parents. La famille quitte la ville pour un hameau de 17 habitants en Ardèche…

C’est brutal mais ça devient très amusant raconté par le regard aiguisé de Margotte qui doit se rendre à l’évidence. La campagne a des effets inattendus sur ses proches. Elle recèle aussi de bien curieux personnages, cabossés aussi. Cette chronique de vie bucolique est bien sentie, bien rythmée et très bien écrite.

D’ailleurs, j’ai dévoré le roman et j’ai adoré me plonger dans l’écriture de Gaia Guasti qui coule sans à-coups. Les mots s’enchaînent toujours avec harmonie et les phrases sonnent juste. Au-delà de l’histoire, bien construite, et des personnages attachants, j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver son style limpide que j’avais déjà remarqué dans La dame aux chamélias. Ce petit roman faisait partie de la sélection du Prix dimoitou 2012. Du coup, j’ai eu la chance de rencontrer l’auteure au Mans, mais je n’ai pas vraiment eu le temps de faire connaissance… Une prochaine fois peut-être. Toujours est-il que, dorénavant, je serai très attentive à ses futurs romans !

Thierry-Magnier
La tête dans les choux, Gaia Guasti, Thierry-Magnier, 152 pages, 9,20 €. Dès 10 ans.

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com