La vie de Lara Schmitt, dans l’attente d’un miracle, Finn-Ole Heinrich et Ran Flygenrig

La pétillante Lara grandit, avec un cœur chargé d’émotions contradictoires et un caractère toujours explosif

Lara vit depuis un an à Château plastique avec sa mère Klara dont la santé se détériore inexorablement. En témoigne le fauteuil roulant qui a pris place dans la maisonnée. Lara n’est pas dupe, alors elle vit chaque moment avec Klara à 200 %.
Pour les aider dans leurs tâches quotidiennes et les extra, Ludmilla, d’origine polonaise et fan de hard rock, se révèle d’une efficacité redoutable. En témoigne le voyage au bord de la mer (avec Lars et le colonel Raclette) voulu par Lara mais rendu possible grâce à Ludmilla.
Les relations entre Lara et son père, qui tente de refaire sa vie avec une nouvelle compagne, sont toujours tendues mais passent progressivement de la phase mutique à la phase épistolaire via un zèbre en peluche.
Lars est toujours là pour son amie et vice versa. Une amitié solide comme un roc et pétillante comme une glace (là il faut lire le livre pour comprendre) qui rend la vie plus facile malgré les obstacles et les épreuves.

Quel personnage cette Lara ! Un caractère trempé dans un bouillon d’émotions qu’elle tente, avec des hauts et des bas, de canaliser. Mais, jamais, elle ne baisse les bras. Rendre léger et gai son quotidien est son moteur pour faire face aux défis de l’existence, sans perdre l’essentiel de vue.
Son énergie communicative passe par un style ultravivant avec des dialogues percutants et des réflexions pertinentes (bravo à la traductrice), une mise en page ultradynamique et des illustrations drôles et parfois autonomes (on s’y perd un peu mais on finit toujours par s’y retrouver). Le livre a l’avantage de pouvoir se picorer, à son rythme, ce qui peut s’avérer très pratique dans le cas de lectures multiples et simultanées.

J’avoue. J’ai un faible pour ce personnage singulier qui se distingue des héroïnes girly par son naturel et sa spontanéité et qui donne la patate les jours gris. Vivement le tome 3 !

Thierry-Magnier
La vie de Lara Schmitt, tome 2, Finn-Ole Heinrich et Ran Flygenring, traduit de l’allemand par Isabelle Enderlein, Thierry-Magnier, 176 pages, 11 €. Dès 10 ans.

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

Touche-moi, Susie Morgenstern, L’Ardeur, Thierry-Magnier

Touche-moi, Susie Morgenstern, L’Ardeur, Thierry-Magnier

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

Des vacances timbrées, Mathilde Poncet, Les Fourmis rouges

Des vacances timbrées, Mathilde Poncet, Les Fourmis rouges

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com