L’affreux moche Salétouflaire et les Ouloums-Pims, Claude Ponti, L’école des loisirs

Un Claude Ponti dans l’air (pollué) du temps qui ensoleille la journée (et même la soirée) !

Paloum-Pîm vit seul dans sa maison enterrée par Salétouflaire, un affreux nuage de poussière. Il ne peut pas sortir mais a tout ce qu’il faut pour construire des Kreuzafons, des Baladons-Baladins et des Zieutilles capables de creuser des tunnels et de filmer ce qui se passe dehors.

Kobaloum-Pïm vit seul dans sa maison aussi pour les mêmes raisons. Heureusement, il possède aussi tout ce qu’il faut pour construire des Kreuzafons, des Baladons-Baladins et des Zieutilles capables de creuser des tunnels et de filmer ce qui se passe dehors.

C’est ainsi que Paloum-Pîm et Kobaloum-Pïm découvrent les Kreuzafons, Baladons-Baladins et Zieutilles de l’autre. Cette découverte leur donne des ailes et ils décident de sortir à leur tour ce qui ne plaît pas du tout à Salétouflaire…

Pénétrer dans l’univers de Claude Ponti est une expérience extraordinaire. Son imaginaire, dans l’écriture comme dans l’illustration, semble sans limite tout en étant extrêmement structuré, ce qui donne un album narratif riche et captivant.

C’est d’abord l’histoire de deux solitudes mises en scène par des pages symétriques, presque identiques, qui fourmillent de détails et de clins d’œil et invitent les jeunes lecteurs à scruter les ressemblances et les différences. Comme le texte répétitif à quelques sonorités près qui fait la part belle aux jeux de mots et aux néologismes.

C’est aussi l’histoire d’une rencontre entre deux individus sur fond de monde endormi et dévasté sur le point de mourir. La résonance avec le dérèglement climatique et l’individualisme est inévitable mais la curiosité des protagonistes, leur prise de conscience pour agir et leur créativité pour réparer le soleil donnent forcément envie de croire qu’il est encore temps de faire quelque chose.

C’est enfin une histoire d’amour qui se termine avec douze petits enfants Ouloums-Pims et ça, c’est vraiment bisouticalinouchoupinet !

 

L'école des loisirs
L’affreux moche Salétouflaire et les Ouloums-Pims, Claude Ponti, L’école des loisirs, 18,80 €. Dès 5 ans.

 

 

 

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com