L’amour selon Ninon d’Oscar Brenifier et Delphine Perret

Un album philosophique pour réfléchir, s’enrichir et grandir !

Ninon est une petite fille qui se pose beaucoup de questions sur la vérité, le bonheur… Cette fois-ci, c’est l’amour qui la turlupine. Comment savoir si l’on est amoureux de quelqu’un ? Ninon en pince sacrément pour son ami Sacha. Mais elle a du mal à comprendre ce sentiment nouveau aux émotions contradictoires. Parfois, elle se sent heureuse. D’autre fois, elle souffre. Alors, elle interroge son entourage qui va l’aider à réfléchir sur cette question qui n’intéresse pas que les enfants !

J’ai sauté de joie quand j’ai reçu ce nouvel album de Ninon. J’adore cette petit fille curieuse et pertinente ainsi que son chien qui joue les Socrate et exerce à merveille l’art de la maïeutique ! Certes Ninon a un peu changé et son chien est devenu un cochon. Ce n’est plus Iris de Moüy l’illustratrice mais Delphine Perret. Ceci explique cela. Mais, même si j’adorais la première Ninon, j’avoue aimer celle de Delphine Perret au coup de crayon très expressif aussi. Tant pis pour le chien. Et tant mieux pour les fans de Ninon qui ont dû faire preuve de patience pour la revoir !

N’hésitez pas à observer votre enfant lorsqu’il lit. Je me souviens de Gabin en train de découvrir La vérité selon Ninon. A l’époque, il avait 7 ans. Plus, il tournait les pages et plus son front se plissait. On sentait son cerveau en ébullition, ça fumait ! Cette fois-ci, c’était au tour du cerveau de Lou de bouillir. Elle a dévoré le livre mais aurait aimé qu’il continue… « on ne sait pas si Sacha est amoureux de Ninon ! » a-t-elle regretté. Alors j’ai posé la question à Oscar Brenifier, l’auteur (qui collabore une fois par mois dans dimanche Ouest-France avec la rubrique Aidons-les à réfléchir). Voici sa réponse :

« Il faudra expliquer à Lou que je ne suis que l’auteur, c’est-à-dire le passeur. Je ne sais donc pas ce qui se passe dans le cœur et la tête des personnages mis à part ce qui est dans le livre. Lou est donc tout aussi bien placée que moi pour répondre à sa propre question. »


Autrement
L’amour selon Ninon d’Oscar Brenifier et Delphine Perret, autrement, 66 pages, 13,50 €. Dès 8 ans.

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com