Le jour où j’ai abandonné mes parents

Ne vous fiez pas au titre… C’est un roman étonnant et drôle !

Lire le dernier livre d’Agnès de Lestrade est toujours une fête à la maison. Depuis Mon cœur n’oublie jamais, Lou (ma fille de 9 ans) s’est attachée à l’auteure et à son écriture et a eu même le privilège d’échanger quelques mails avec elle ! Alors quand je lui ai montré le livre, j’ai eu droit à un sourire « Oh, Agnès de Lestrade » mais aussi une grimace « Ce n’est pas gai comme titre ! ». Moi, je m’imaginais un roman triste et émouvant, comme l’écrivaine sait si bien les écrire. Mais je me suis trompée.

Karla-Madeleine est fille unique et elle ne voit plus ses grands-parents ni sa tante paternelle. Pourquoi ? A cause de l’incompatibilité des deux familles. Celle de son papa est communiste. Celle de sa maman est catholique pratiquante. Mais pour Karla (féminin de Karl… Marx) -Madeleine (amie de Marie, maman de Jésus), les explications superficielles ne suffisent plus. Ses premières vacances vont lui donner une occasion en or de dénouer les nœuds de sa famille !

Dès les premières pages, la surprise est de taille. Ce roman est d’abord drôle, très drôle. Lou a ri avec sincérité. Moi aussi. Il y a quelques références politiques et économiques mais elles n’empêchent pas la compréhension de l’histoire pour les plus jeunes. En plus, ça a été l’occasion de discuter avec Lou du goulag, des guerres de religions… et de chanter L’Internationale !

Il est question de l’essentiel, aussi. Karla-Madeleine, adolescente, a besoin de connaître ses origines pour se construire. Du coup, on est forcément touché par cette quête d’identité. Grands et petits. Quant à l’écriture, Lou et moi, nous l’adorons. Des mots joliment assemblés qui disent avec justesse et sensibilité les sentiments et les événements.

Dacodac
Le jour où j'ai abandonné mes parents d'Agnès de Lestrade, Rouergue, 64 pages, 6 €.

Articles similaires

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com