Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants, Coline Pierré et Loïc Froissart

Une fable troublante, un peu effrayante, mais pleine d’humour et de bon sens

C’est bien connu. Les ogres ont toujours mangé les enfants. Mais dans cette histoire, ce n’est pas un terrible ogre qui hante le sommeil de quelques enfants mais un monde peuplé d’ogres qui élèvent des enfants en grande quantité pour combler leur appétit immense mais aussi gourmet.

Le ton est donné et si le propos cruel mais industrialisé peut paraître au premier abord effrayant et inacceptable, les illustrations anisées et gracieusement difformes créent un décalage rassurant. De plus, ces ogres ont un mode de vie qui ressemble étrangement à du déjà-vu.

La « normalité » de scènes ordinaires et paisibles tranquillise le jeune lecteur et la suite devient un jeu d’enfant qui s’imagine à la place d’animaux comestibles dans des postures rocambolesques.

Mais à force d’avaler matin, midi et soir des marmots à toutes les sauces, les ogres finissent par tomber malades… Résultat, les enfants, remplacés par des fruits et des légumes, deviennent des adultes et les ogres, non sans difficultés (comment oublier leur goût sucré) mais avec beaucoup d’inventivités (il faut bien trouver de nouvelles saveurs), deviennent végétariens et s’affinent au point de ressembler comme deux gouttes d’eau à des humains. Peut-être en connaissez-vous autour de vous ?

Changer d’habitude alimentaire est à la portée de tous les ogres qui désormais élèvent les enfants avec amour dans leur maison et sans viande dans leur assiette. Chacun en tirera la morale qu’il souhaite.

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants, Coline Pierré et Loïc Froissart, Le Rouergue, 40 pages, 15,50 €. Dès 6 ans.

Articles similaires

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

Touche-moi, Susie Morgenstern, L’Ardeur, Thierry-Magnier

Touche-moi, Susie Morgenstern, L’Ardeur, Thierry-Magnier

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

Des vacances timbrées, Mathilde Poncet, Les Fourmis rouges

Des vacances timbrées, Mathilde Poncet, Les Fourmis rouges

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com