Les bonshommes de neige sont éternels, Dedieu, Seuil jeunesse

Un retour savoureux et vivifiant du Bonhomme de neige de Dedieu

Il nous avait déjà fait craquer avec son regard bouton dans A la recherche du Père Noël. Cette fois-ci, il nous fait fondre, au sens propre comme au figuré.

Depuis un mois, Bonhomme de Neige passe ses journées avec l’écureuil, la chouette, le hérisson et le lapin. La bande de potes aime se retrouver pour écouter les histoires de Bonhomme, qui raconte le monde en long et en large. Mais un jour, l’inquiétude gagne les amis de Bonhomme. Les températures augmentent pour permettre au printemps de s’installer. Bonhomme diminue de moitié avant de disparaître complètement. Où est-il parti ? Un ami est un ami. Et quand un ami disparaît, on part à sa recherche. Direction la mer, puisque c’est là que l’eau de la montagne coule naturellement…

L’amitié est une fabrique d’émotions qui donne un goût savoureux à la vie. Les tableaux de Dedieu les saisissent avec acuité. Comment ne pas partager l’impatience et la crainte de l’écureuil ;le plaisir, la joie et la peur du hérisson; l’inquiétude et la tristesse du lapin ; la gravité et le sérieux du hibou ? Et quand un même sentiment – le découragement puis le soulagement émerveillé – est partagé par les quatre amis, c’est la certitude que la bande de potes est liée à jamais.

La nature n’est pas le personnage principal de cette histoire mais elle en est le fil majeur. Le cycle naturel de l’eau est une trame formidable pour une aventure inoubliable. En témoigne cette descente de la montagne, au milieu des vaches, à couper le souffle.

Le happy end n’a rien de superficiel. Il est au contraire une invitation à regarder la vie telle qu’elle est. De quoi réchauffer le cœur au milieu de l’hiver et d’espérer que les choses vont bien finir par s’arranger.

Seuil jeunesse
Les bonhommes de neige sont éternels, Dedieu, Seuil jeunesse, 40 pages, 18 €. Dès 3 ans.

Articles similaires

Des albums jeunesse par milliers

Des albums jeunesse par milliers

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com