Les larmes d’Ithaque, Eric Simard, Oskar éditions

Les larmes d’Ithaque, Eric Simard, Oskar éditions

L’Odyssée d’Ulysse revisitée par Alexandros, un adolescent grec contemporain à l’œil difforme

Oskar éditions
Les larmes d’Ithaque, Eric Simard, Oskar éditions, 232 pages, 11,95 €.

Jai lu ce livre avec ma fille Lou, 10 ans et demi. Sa classe reçoit bientôt Eric Simard, l’auteur dont c’est le dernier titre paru. Du coup, elle était motivée mais surtout, elle s’est laissée prendre par cette histoire fantastique au point de protester dès qu’il était l’heure d’éteindre la lumière. Un signe qui ne trompe pas.

Voici le résumé qu’elle compte présenter à ses camarades : « Alexandros est un adolescent qui vit sur l’île d’Ithaque. Il a un œil déformé qui est énorme et qui le rend laid. Un jour qu’il pêchait, il remonta dans son filet une médaille avec le visage d’Ulysse dessus. Son père lui dit de la jeter mais il ne l’écouta pas tout de suite. Une nuit, il décida d’aller la remettre dans la mer. Alors qu’il la lançait, un tourbillon l’emporta lui et son bateau. Que va t-il se passer ? »

Voilà une jolie invitation à la lecture mais on aimerait en savoir plus. Son avis ? « J’ai bien aimé ce livre. » Oui mais encore ? « Ça m’a donné envie de découvrir la mythologie grecque. Je connaissais les cyclopes. Je connaissais aussi la magicienne Circée grâce aux Simpson. Je ne voulais pas arrêter de lire car je voulais à chaque fois connaître la suite. Il y a de l’aventure et du suspense. Il y a des personnages fantastiques. Et puis une histoire d’amour. Kelya est gentille d’accepter Alexandros avec son œil énorme. On voit bien que pour elle ce n’est pas que la beauté qui compte. »

De mon côté, j’ai apprécié me replonger dans la mythologie grecque que j’adore depuis la fac de lettres et j’ai trouvé que l’idée de vengeance était bien vue pour nourrir cette histoire fantastique et aller sur les pas d’Ulysse…

Articles similaires

Des albums jeunesse par milliers

Des albums jeunesse par milliers

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com