Les mots qui tuent

Je vous ai déjà parlé de la collection. Voici la chronique du titre signé Agnès de Lestrade.

Mara souffre d’un manque d’affection. Sa mère, indifférente, ne voit que par son métier de couturière. Sa fille, c’est son mannequin. Alors, Mara écrit dans un cahier sa peine et sa haine. À l’adolescence, le corps de Mara change et n’intéresse plus sa mère. Mara est libre et se lie d’amitié avec Clara. Avec elle, Mara se sent exister. Elle est prête à tout pour ne pas lui déplaire. Même à inventer un sordide mensonge tragique… Ce roman court, dense et perturbant invite le lecteur à la réflexion. Comme la plupart des titres de cette collection pour les ados, à partir de 13 ans. (Chronique parue dans dimanche Ouest-France le 27 février)

Les mots qui tuent d’Agnès de Lestrade, Sarbacane, 64 pages, 5 €. Ados.

Articles similaires

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com