Les trois vies d’Antoine Anacharsis d’Alex Cousseau

Un roman d’aventure sur fond d’esclavage, une quête de sens sur fond de chasse au trésor, un voyage extraordinaire entre réel et imaginaire…

Antoine n’est encore qu’un embryon sur une île proche de Madagascar lorsqu’il narre sa première vie. Ses parents sont faits esclaves et embarqués pour les Antilles. Cet arrière-arrière-arrière petit-fils d’un célèbre pirate naît dans l’océan en 1831. Avant de se noyer, sa mère lui accroche un médaillon avec un cryptogramme à l’intérieur censé le mener au trésor de son ancêtre. Il doit son salut à un pêcheur et commence sa deuxième vie sur l’île d’Antigua dans les Caraïbes…

Lorsque j’ai découvert sur le programme des éditions du Rouergue un roman ado signé Alex Cousseau, je me suis réjouie d’avance. Il faut dire que Je suis le chapeau, son dernier titre pour ado paru en 2009, est encore très prégnant dans ma mémoire. C’est assez rare les romans qui continuent à vous habiter plusieurs années après leur lecture (ce blog n’existait pas encore mais j’ai retrouvé ma chronique). Du coup, j’étais très impatiente…

Le risque dans ces cas-là, c’est d’être déçue. Je vous rassure tout de suite. Ce n’est pas le cas. Je viens de passer un superbe moment de lecture et je vous invite à en faire autant.

Alex Cousseau nous propose à nouveau une quête mais dans un univers très différent. Nous sommes au milieu du XIXe siècle, dans des contrées chaudes d’abord entre océan indien et mer des Caraïbes. Puis l’Amérique du nord et l’Amérique du sud. Le héros voit le jour dans la première partie et revient au point de départ, sur l’île de ses ancêtres, à la fin du roman. Il a  34 ans. Et il s’en passe des choses en trente-quatre ans… 

On retrouve la marque de l’auteur brestois qui navigue entre réel et imaginaire, personnages fictifs et personnages ayant vraiment existé avec une aisance incroyable et qui se permet, cette fois-ci, une pointe de fantastique :  un kraken − un monstre marin imaginaire − et Edgar Allan Poe (et d’autres) s’invitent dans le récit et prennent part à l’histoire. Déroutant mais j’adore.

Je n’en dirai pas plus. J’espère juste vous avoir donné envie de le lire…

Rouergue
Les trois vies d’Antoine Anacharsis, Alex Cousseau, Rouergue, 336 pages, 15,70 €. Ados.

 

 

 

 

Articles similaires

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Oh Happy day, un roman épistolaire écrit par un imprévisible duo

Oh Happy day, un roman épistolaire écrit par un imprévisible duo

D’un Grand loup rouge, Mathias Friman, Les Fourmis rouges

D’un Grand loup rouge, Mathias Friman, Les Fourmis rouges

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com