Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ramson Riggs, Bayard jeunesse

Un roman étrange et captivant légèrement effrayant, un peu déroutant surtout surprenant…

Bayard jeunesse
Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ramson Riggs, Bayard jeunesse, 444 pages, 14,50 €.

Encore un livre laissé dans la pile depuis juin. La couverture interpelle, les critiques sont élogieuses mais les sorties du mois d’octobre imposent des priorités. L’auteur vient à Montreuil ? Pas le temps de le lire avant la rencontre devenue, de fait, impossible… Déçue, je me fais une raison mais le sort s’acharne. « Mon dernier coup de cœur ? Miss Peregrine et les enfants particuliers. Génial ! » me lance Amélie de La Courte échelle croisée dans les allées du Salon… Et pour enfoncer le clou, Citrouille du mois de novembre consacre quatre pages au livre. Bref, c’est le raté de l’année 2012. Faute d’écrire une chronique dans le journal, je me console avec une lecture de rattrapage dans Livresse.

Fin décembre. Je plonge dans ce roman avec une certaine impatience. Je ne sais pas trop ce que je vais y trouver mais l’objet déjà me séduit. La mise en page est très esthétique. Quant aux vielles photos de la couverture à la 4e de couv, elles m’attirent irrésistiblement. Elles dégagent une atmosphère qui donne le ton. Elles immortalisent sur le papier (l’expression prend tout son sens dans cette histoire) des enfants étranges mais ô combien romanesques. Elles distillent une dimension fantastique imperceptible.

L’histoire ? Celle de Jacob, un ado américain de 16 ans qui se pense ordinaire mais qui s’ignore extraordinaire. Pourtant, il l’est. Un héritage de son Grandpa un peu « fabulateur» dont la mort violente et inexpliquée le plonge dans une dépression dont se délecte son psy. Le seul moyen de sortir de ce marasme qui l’anéantit est de retourner sur les pas de l’enfance de son grand-père. Dans un orphelinat quelque part sur une île en Europe où étaient cachés des enfants juifs pendant la Seconde guerre mondiale. Grandpa en faisait partie. Les enfants sur les photos aussi : une petite fille qui lévite, une autre capable de tenir une flamme dans ses mains, un garçon portant à bout de bras un rocher… Sont-elles truquées ? L’esprit cartésien de Jacob le persuade. Mais quelque chose en lui doute. Il doit aller voir sur place, comprendre…

La suite est une rencontre avec le paranormal, un temps qui s’arrête, des monstres… Mais aussi avec des êtres extraordinaires, singuliers, attachants. Une nouvelle naissance, des réponses et une mission pour Jacob qui, à son tour, découvre ce qui fait de lui un enfant particulier.

Ma fille Lou me demande de lui raconter l’histoire. J’essaye de lui transmettre au mieux ma lecture en cours. « Ça fait un peu peur » lâche-t-elle peu rassurée. C’est vrai, ce qui est étrange effraie et c’est pour ça aussi que c’est bien mais « ça reste une histoire imaginaire et très bien imaginée ». Très visuelle aussi. D’ailleurs, d’après Citrouille, Miss Peregrine et les enfants particuliers va être adapté au cinéma par Tim Burton fin 2013. Voici la Bande-annonce…

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

2 Comments

    • Coucou Claire
      Je ne désespère pas. Le billet viendra au gré de tes pérégrinations New Yorkaises. Grâce à ton commentaire, je me suis rappelée que je n’avais toujours pas créé de rubrique Mes blogs préférés. Désormais, c’est chose faite. Claire of New York est le premier de la liste !
      J’en profite pour souhaiter une bonne année à la blogueuse qui est en toi et qui assure !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com