On commence demain, Éric Battut, Rue du monde

Un état des lieux réaliste sur les liens entre les humains, les animaux et la nature pour donner envie de les changer dès demain

La littérature jeunesse est toujours en mouvement et souvent en symbiose avec l’actualité et les questions qui bousculent la société. Faut-il en finir avec les animaux spectacle ? C’était la question du débat de midi, mardi 10 juillet, sur France Inter. Éric Battut se l’est sans doute posée bien avant l’émission, en témoigne cet album qui propose une piste de réponse haute en couleur.

Toute question nécessite un état des lieux pour permettre à chacun de réfléchir en connaissance de cause. Quoi de mieux qu’un homme de science pour l’établir avec objectivité ? Le vétérinaire de cet album aime les animaux du zoo, cela ne fait aucun doute. Il maîtrise aussi le langage animalier que le jeune lecteur peut traduire grâce à des bulles colorées et imagées.

Mal-être palpable

Le boa a le mal du pays, le lion veut sentir la savane, le crocodile réclame de l’eau et de l’espace, le loup désire rafraîchir ses poumons à l’air pur. Leur mal-être est palpable. Oui mais voilà, aucune potion ne peut y remédier. À quoi ça sert de faire de si longues études pour se sentir inutile se demande le vétérinaire qui, après une nuit agitée, trouve un remède adapté : la clé des champs !

Malheureusement pour la petite troupe, ce qui les attend est un désastre : chaque lieu de vie, qui reprend le code couleur des bulles (vert pour la jungle, orange pour la savane, rouge pour la rivière africaine), est dévasté par les hommes ! Loin de les anéantir, ce déluge de mauvaises nouvelles va au contraire les inciter à réfléchir ensemble pour changer le monde…

Bouquin solidaire

Cet album aux propos simples, réalistes mais pas fatalistes fait partie des bouquins solidaires. Tous les ans, depuis quinze ans, les éditions Rue du Monde offrent un livre aux 5 000 enfants « oubliés des vacances » lors de leur sortie en mer organisée par le Secours populaire français. Pour les aider, il suffit d’acheter jusqu’au 15 août l’un des quatre albums (1).

Rue du monde
On commence demain ! Eric Battut, Rue du Monde, 40 pages, 17 €. Dès 4 ans;

(1) Les autres albums sont La Grande chevauchée, Les Contes à la coque et Cherchez la petite bête.

Articles similaires

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com