Pleine Neige, Antoine Guilloppé, Gautier Languereau

[J-12] Que serait un Noël sans les découpes laser d’Antoine Guillopé ? 

On ne présente plus Antoine Guillopé, auteur illustrateur incontournable, qui a la belle idée de publier, chaque fin d’année, un album en découpe laser. Certes, la surprise des premières fois n’est plus, mais l’idée qu’elle le sera forcément pour de multiples enfants en âge de découvrir à leur tour l’univers de l’artiste, suffit à raviver l’émerveillement enfoui dans un coin de sa mémoire.

Le titre de ce nouvel album du maître du noir et blanc en découpe laser fait écho à Pleine Lune paru en 2010, suivi de Plein Soleil l’année suivante. Après le loup et le lion, c’est au tour du lynx d’inviter par un regard perçant et hypnotisant le jeune lecteur à ouvrir l’album qui s’annonce glaçant.

Le paysage immaculé de neige le confirme. Un texte minimaliste guide le jeune lecteur dans cet espace infini. Une première planche découpée dévoile des lièvres dissimulés au pied des arbres pour échapper à un aigle affamé. Ombre et traces viennent noircir le manteau neigeux. Qui est ce « il » qui se laisse furtivement entrevoir au coin des pages ?

La nuit est tombée et c’est au tour des flocons de neige de blanchir l’encre noire du ciel. Le « il » mystérieux a disparu mais un lynx qui se tient à l’écart ne le quitte pas des yeux. Un cri perce le silence. La chouette est à l’affût, les ailes déployées. Un bison se sent observé, tandis que l’élan suit des yeux l’ombre qui s’échappe à nouveau de la page. Les points de vue changent au fil des planches, corsant la filature. Plus de doute maintenant, cette forme est celle d’un loup… Vraiment ?

L’album propose un jeu d’observation minutieux et pointilleux afin de deviner ce personnage mystérieux que tous les animaux, en découpe laser, semblent craindre. La chute est à la hauteur de la tension froide accumulée au cours des pages : rassurante et réchauffante.

Gautier-Languereau
Pleine Neige, Antoine Guilloppé, Gautier-Languereau, 40 pages, 19,95 €. Dès 5 ans.

 

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com