Sans titre d’Hervé Tullet

Le dernier album d’Hervé Tullet a bien failli m’échapper. C’eut été très dommage…

Un jeudi à la rédaction d’Ouest-France

– « Au fait, Anne-Flore, ça fait un moment que je veux te parler d’un album que Mona adore. Zut, je ne me souviens plus du nom de l’auteur. Tollet, Mullet ? » (Cécile, ma collègue qui parle de sa seconde fille, 4 ans)

– « Tu veux dire Hervé Tullet ? » (Moi, très très intéressée)

– « Oui, je crois bien que c’est ça. C’est un livre super-rigolo qui n’est pas fini et qui parle aux lecteurs. »

– « Ah oui là, pas de doute, ça ressemble à du Hervé Tullet tout craché. Il est récent ce livre ? »

– « Oui je pense. En tout cas, depuis que Mona l’a, elle n’arrête pas de lire et le relire. À un moment, on voit carrément l’auteur. Du coup, Mona a réalisé qu’il y avait quelqu’un dernier un livre. C’est super-bien. Et c’est drôle. »

– « Je ne suis pas surprise. Cet auteur est un artiste génial, hypercréatif et qui a une vraie réflexion sur le rôle social de la littérature jeunesse. C’est lui l’auteur d’Un livre. Tu devrais aller voir son site. C’est un personnage hyperintéressant avec une sacrée personnalité. Je rêverais de le rencontrer pour écrire son portrait. Tu ne veux pas vérifier quand il est paru ? »

– « Il est édité chez Bayard et est paru en février. »

– « Quoi ? Bah zut alors. Je suis passée à côté. Pfff c’est dingue, moi qui suis fan. Je le demande de suite. Tant pis, j’en parlerai avec du retard. On ne va quand même pas se priver d’un album testé et approuvé par Mona (et sa maman) quand même ! »

Quelques jours plus tard, la chronique à paraître…

Sans titre est un livre pas fini. Les personnages gribouillés s’étonnent de voir de jeunes lecteurs les regarder. Ils s’inquiètent. Sans histoire, ils vont s’ennuyer. Comment faire ? Il n’y a plus qu’une solution : aller voir l’auteur. Mais lui aussi est surpris de voir des enfants débarquer dans son atelier…

Cet album est idéal pour faire connaissance avec Hervé Tullet. L’artiste, génial, déborde de créativité et d’inventivité et, surtout, il est capable de capter l’attention de tous les enfants même de ceux qui n’ont pas la chance de grandir avec des livres pour leur donner envie d’en lire… Bravo !

 

Bayard jeunesse
Sans titre, Hervé Tullet, Bayard jeunesse, 50 pages, 15,90 €. Dès 3 ans.

Articles similaires

Une sélection de 4 albums disponibles tout de suite en librairie

Une sélection de 4 albums disponibles tout de suite en librairie

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Des yeux de loup, Alice Parriat, L’école des loisirs

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Taxi pouet-pouet, l’album explosif de Stéphane Servant et Élisa Géhin

Oh Happy day, un roman épistolaire écrit par un imprévisible duo

Oh Happy day, un roman épistolaire écrit par un imprévisible duo

2 Comments

  1. Oui, bon, j’ai jeté un oeil sur le livre. Pas mal. Mais je le trouve un peu gonflé l’auteur. Il nous fait payer un livre qui n’est même pas terminé et que le lecteur est supposé achever à sa place. 😎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com