Santa Fruta, Delphine Perret & Sébastien Mourrain, Les fourmis rouges

L’histoire d’un cactus et d’un chat par le duo de Bigoudi

Un cactus planté dans le désert du Colarodo rêve d’avoir des jambes et de parcourir le monde. De l’autre côté du globe, un chat maigre est aplati sous un radiateur. Ses propriétaires qui passent leur temps à voyager sont désespérés de le voir dépérir. Le psy pour chat leur suggère de le glisser dans leur valise. Le chat, qui n’a pas de nom, se retrouve trimbalé aux quatre coins du monde. Et dans le désert du Colorado où son maître décide de s’arrêter pour prendre une photo auprès d’un cactus…

Comment provoquer une rencontre improbable entre un chat et un cactus ? Delphine Perret, avec son talent de conteuse, a su trouver les fibres pour tisser un fil qui tient la route : des propriétaires qui ont la bougeotte, un psy qui devrait revoir sa copie et un arrêt sur image comique qui permet au félin de trouver enfin sa « place to be ».

Et après ? Pourquoi cette histoire continue d’habiter son lecteur une fois le livre refermé. Comme toujours, derrière les mots, Delphine Perret sème des graines de réflexion qui germeront, ou non, dans l’esprit du lecteur. La solitude, l’insatisfaction, l’incommunicabilité, l’aveuglement, l’ennui, l’amitié…

Toutes ces notions, distillées implicitement dans le texte, sont illustrées avec humour et subtilité par Sébastien Mourrain. Un chat impassible malgré l’agitation incessante de son entourage ; incompris malgré l’expert sûr de son savoir ; assez maigre pour le glisser dans une valise. Des propriétaires qui ne voient pas leur chat tel qu’il est mais comme ils voudraient qu’il soi, toujours à courir partout et incapables d’observer autrement que dans le viseur de leur appareil photo.

Et le cactus ? Il ne bouge pas d’un pique, du début de l’histoire jusqu’à la fin, excepté dans son imaginaire. Plan serré, plan large, rien ne semble le perturber. Faute de pouvoir se déplacer, il s’émeut quand il reçoit de la visite, apprécie les nuances colorées du paysage et accepte volontiers de remplacer le radiateur d’un chat. Ces deux-là se sont trouvés. Ils ont tant de choses à se raconter, à partager, à contempler…

Les Fourmis rouges
Santa Fruta, Delphine Perret & Sébastien Mourrain, Les fourmis rouges. Dès 6 ans.

Articles similaires

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

L’âge des possibles, Marie Chartres, L’école des loisirs

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

Âge tendre, Clémentine Beauvais, Sarbacane

Court toujours, une collection qui s’adapte au mode de vie des 15-25 ans

Court toujours, une collection qui s’adapte au mode de vie des 15-25 ans

Balto, le dernier des valets de cœur, Jean-Michel Payet, l’école des loisirs

Balto, le dernier des valets de cœur, Jean-Michel Payet, l’école des loisirs

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com