Sirius, Stéphane Servant, Rouergue

Sirius, Stéphane Servant, Rouergue

[J-7] Un roman futuriste et apocalyptique qui interroge le présent avec force et poésie

Sirius, Stephane Servant, Rouergue, 480 pages, 16,50 €. Dès 13 ans.
480 pages, 16,50 €.

La planète, stérile, est à l’agonie. Kid et Avril tentent de survivre. Lui, petit garçon, a l’allure d’un enfant sauvage. Elle, adolescente, a son passé gravé sur son épaule et à ses trousses. Les Etoiles noires, une secte ultra-violente d’adolescents, les poursuivent. L’exil vers la Montagne est leur unique salut.

Sur leur route, ils rencontreront un porcelet noir marqué au front d’une étoile blanche, un conteur mystérieux et énigmatique, une ourse…

Dans ce voyage apocalyptique et cette traque haletante, Stéphane Servant interroge le présent (la guerre, le fanatisme, l’exil, l’accueil des migrants), illustre nos peurs et bouscule nos certitudes.

Un monde si fragile

L’auteur du Cœur des louves et de La Langue des bêtes explore pour la première fois le genre littéraire futuriste avec sa plume sensible et poétique. Cette fois-ci, il jette ses personnages sur les routes, « dans la tradition du roman d’aventures » (1), sans renoncer aux thèmes qui lui sont chers. La nature, « violente et imprévisible », les animaux « révélateur de la nature humaine », la poésie : « Et si finalement, l’extinction progressive du vivant révélait l’infinie poésie de ce monde si fragile ? »

Le roman, paru au mois de septembre et sélectionné pour le prix Vendredi, a rencontré son public adolescent, en témoigne les files d’attente pour une dédicace au Salon du livre et de la presse jeunesse. Et ce n’est sans doute qu’un début.

(1) Extraits de l’entretien de l’auteur dans le dossier de presse.

Articles similaires

Des albums jeunesse par milliers

Des albums jeunesse par milliers

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

Les Derniers branleurs de Vincent Mondiot lauréat du prix Vendredi

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

« Le XIXe est un siècle extrêmement dur pour les femmes »

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

Soleil glacé, Séverine Vidal, Robert Laffont

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com