Sur la route des vacances d’Eric Battut

Un album qui dénonce une triste vérité pour en faire un hymne à la liberté

Un patron et une patronne quittent leur maison pour partir au soleil, chien et chat sous le bras. Mais, c’est bien connu, chien et chat ne s’entendent pas. Enfermés dans la caravane, ils se chamaillent et en plus, ils sont malades. Dès le premier arrêt, le patron et la patronne décident de les planter là. Eux, qui pensaient juste se dégourdir les pattes et prendre l’air, font désormais partie de la liste des animaux abandonnés sur la route des vacances. Au début, chien et chat ne sont pas d’accord sur la direction à prendre. Mais, c’est bien connu, face aux galères, on est plus fort à deux, surtout quand on a faim. Finalement, chien et chat décident de faire la route ensemble. Ils savent maintenant très bien où aller…

Il y a une réalité tristement banale qui se dégage de cette histoire. Au moins au début. L’abandon des animaux domestiques pendant l’été n’existe pas que dans les albums… Mais l’avantage, avec les livres, c’est que l’on peut imaginer des suites qui permettent de régler les comptes aux propriétaires d’animaux peu scrupuleux (et ils sont nombreux !). Et puis, c’est l’occasion aussi de raconter une histoire de solidarité qui se transforme en amitié et se finit par un vent de liberté, sans laisse ni collier. Le tout est magnifiquement mis en images par le talent de l’auteur-illustrateur : des tableaux où se côtoient immensité et détails…

 

Autrement
La route des vacances, Eric Battut, Autrement, 32 pages, 13,95 €. Dès 4 ans.

 

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com