Tant que nous sommes vivants, Anne-Laure Bondoux, Gallimard jeunesse

Tant que nous sommes vivants, Anne-Laure Bondoux, Gallimard jeunesse

Un conte moderne sur les transformations physiques et psychiques qui jalonnent nos vies

Gallimard jeunesse
Tant que nous sommes vivants, Anne-Laue Bondoux, Gallimard jeunesse, 304 pages, 15 €.

C’est l’histoire d’amour entre Bo et Hama qui contraste avec l’austérité et le désarroi d’un village ouvrier qui subit de plein fouet une crise économique.

C’est l’histoire d’un cabaret magique et d’un théâtre d’ombre merveilleux.

C’est l’histoire d’une explosion, d’un repli sur soi, d’un bouc émissaire.

C’est l’histoire d’un exil forcé et d’une naissance au milieu d’une nature hostile et protectrice.

C’est l’histoire de petits hommes repliés sous terre dans les profondeurs de laquelle brûle une forge fascinante.

C’est l’histoire de mains et de jambes mécaniques qui colmatent l’irréparable.

C’est l’histoire d’une bicoque qui surplombe un village de pêcheur à l’abri du monde.

C’est l’histoire d’un cargo de guerre qui s’impose dans une mer intérieure et bouleverse son calme.

C’est l’histoire d’un père qui n’a pas su apaiser ses démons, d’une mère qui avait cru s’en protéger à tout jamais, d’une adolescente qui veut découvrir le monde tel qu’il est.

C’est l’histoire d’amour de Tsell et de Vig deux adolescents qui choisissent de vivre le présent avec leur passé pour faire face au futur.

Cette histoire, je l’ai déjà évoquée ici et racontée .

Cette histoire est un conte moderne que je recommande aux ados comme aux adultes en espérant que vous l’aimerez autant que moi…

 PS : j’adore la couverture.

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com