Trois albums drôles et…

…qui invitent à la réflexion dès 5 ans !

Dragons, père et fils
Strokkur est un jeune dragon qui doit faire honneur à la famille en allant brûler des maisons. C’est la tradition, lui assène son père. Oui mais voilà, Strokkur n’a aucune envie d’embraser les habitations des humains et se révèle incapable d’accomplir sa mission. En revanche, son voyage chez les hommes lui donne de l’assurance et l’aide à assumer ce qu’il est vraiment. De retour chez lui, avec subtilité, il déjoue la colère de son père…
À quelques jours de la fête des Pères, cet album propose une réflexion sur la relation père et fils. Doit-on devenir ce que son père veut que l’on soit ou celui que l’on est vraiment ? Comment ne pas le décevoir ? Comment ne pas trahir la tradition familiale ? Les illustrations de Ronan Badel pleines d’humour méritent le détour !

Les cinq malfoutus
Les cinq malfoutus sont vraiment malfoutus. Chacun à leur façon. Mais aucun ne rattrape à l’autre. Faute de rentrer dans les canons de beauté et de réussite, ils s’accommodent de leurs imperfections prégnantes et ne font pas grand-chose de leur vie. Jusqu’au jour où Monsieur Parfait débarque dans leur vie. Suffisant et arrogant, il s’offusque de leur oisiveté. Piqués au vif, les cinq malfoutus lui exposent leurs compétences un par un et lui clouent le bec vite fait bien fait.
Cet album fantaisiste est une jolie occasion de parler de nos imperfections et nos défauts qui, lorsqu’on se donne la peine de changer de point de vue, se changent en singularités remarquables. Un bel éloge à la différence mis en images par un graphisme singulier (lui aussi !) plein d’originalité et de détails à observer !

Slurp !
C’est l’histoire de Tamanoir, un fourmilier avec une immense langue qui fait « Slurp » ! Un bruit effrayant selon les autres habitants de la jungle. Tamanoir en a marre d’être critiqué dès qu’il se met à manger. Il trouve que madame Nature a été particulièrement injuste avec lui. Interpellée, la dame en question décide de l’aider et de le transformer en parfait petit garçon. Est-ce que ce sera suffisant pour réconcilier Tamanoir avec lui-même ?
Cet album, chouettement illustré et à la chute particulièrement réussie et très drôle, propose de s’interroger sur le pouvoir néfaste de certaines critiques − pas très constructives et surtout blessantes − et notre capacité à les contrer. Car, à écouter de plus près, les bruits que font les autres en mangeant ne sont pas plus agréables. Le mieux est d’assumer ce que l’on est car à vouloir ressembler à quelqu’un d’autre, on s’expose à d’autres mauvaises surprises…

 

 

 

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com