Trois albums parfois effrayants mais toujours drôles pour les tout-petits

Pour ceux qui pensent qu’à 2 ans ils sont trop petits pour apprécier des albums, voilà trois titres qui vont les contredire !

Vrrr de Christian Bruel et Nicolle Claveloux
Ce petit album au format carré est une réédition (la première parution date de 2001 aux édition Etre). L’histoire sans texte montre un petit pingouin accroché à sa mère par un cordon. Un lien rassurant mais parfois gênant car le petit pingouin aimerait bien de prendre le large pour jouer avec son camion. En même temps, il n’est pas contre un câlin de temps en temps. Pratique ce bouton pour se rapprocher rapidement de maman ! Même quand elle a décidé de vaquer, elle aussi, à ses occupations…

Cet album a beau avoir 13 ans, il n’a pas pris une ride et parle toujours autant aux enfants et leurs parents. Il est question de protection et d’autonomie, d’amour et d’éducation… Les images explicites et symboliques invitent à de jolies discussions où petits et grands pourront exprimer, avec leurs mots et leurs émotions, leurs propres interprétations et confronter leurs points de vue.

Mon chat ouaf ! de Sandrine Beau et Céline Decorte
Dans cette ferme, tout va de travers. Le chat fait ouaf, le chien fait cocorico et le mouton fait meuh… De quoi faire perdre la tête au fermier au sens propre comme au figuré !

Cet album est un jeu de masque s et une grosse blague en images qui invitent les tout-petits à réviser les cris des animaux mais aussi à s’interroger. Qui trompe l’autre ? Comment distinguer le vrai du faux ? Et ce loup déguisé en fermier, il fait un peu peur tout de même…

Gros cornichon d’Edouard Manceau
C’est un album tout noir dans lequel il y a un monstre. Mais le lecteur n’a pas peur de ce gros cornichon. D’ailleurs, il sait comment se mettre en sécurité. Grâce à des chatouilles, il va le démembrer et le terrible monstre va se métamorphoser.

Élégant par son format allongé et original par sa narration qui se place du point de vue du jeune lecteur, cet album invite les enfants à le toucher (en chatouillant chaque partie du corps), à observer (chaque partie du corps prend une autre fonction dans la double page) et à inverser l’ordre des choses (finalement qui a peur de l’autre ?). Et ça marche très bien (testé et approuvé à TAKAlire !).

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

#PartirEnLivre 2020 : une version inédite et digitale réussie

Touche-moi, Susie Morgenstern, L’Ardeur, Thierry-Magnier

Touche-moi, Susie Morgenstern, L’Ardeur, Thierry-Magnier

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

Julian est une sirène, Jessica Love, Pastel

Des vacances timbrées, Mathilde Poncet, Les Fourmis rouges

Des vacances timbrées, Mathilde Poncet, Les Fourmis rouges

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com