Ultraviolet raconté par Nancy Huston

Un livre-cd à ne pas louper. L’histoire comme l’enregistrement sont top !

Juillet 1936, Lucy a 13 ans. Elle vit au Canada où la crise économique sévit. Son père est pasteur, sa mère dévouée à la cause religieuse. Lucy se trouve étriquée dans cette famille dont les principes l’empêchent de respirer. Elle rêve de liberté et de manger un peu plus à sa faim plutôt que de toujours partager avec ceux qui en ont moins.

Alors, pour s’échapper et se nourrir autrement, elle met des mots dans un carnet intime. Elle y raconte cet été où le docteur Beauchemin est hébergé chez le pasteur. Lui, n’est pas comme les autres. Lucy trouve enfin un interlocuteur à sa hauteur. Un ami même. Une rencontre qui la marque à jamais…

Je n’ai pas lu ce roman mais je l’ai écouté. Je fais des progrès car j’ai réussi à faire deux ou trois trucs en même temps sans perdre le fil 😉 ! Mais si je suis restée si attentive, ce n’est pas uniquement grâce à moi. La diction par l’auteure elle-même − rythmée par des morceaux de guitare et des chansons entraînantes − y est sans doute pour beaucoup. Et puis, il y a surtout ce récit intime auquel j’ai totalement adhéré !

Évitons tout malentendu : je n’étais pas née en 1936, je ne connais pas le Canada et mon père n’est pas pasteur. En revanche, l’amour des mots  justes et leur pouvoir libérateur, l’esprit rebelle, l’appétit de savoir ainsi que la rupture avec la culture familiale sans renier ses origines… là oui, ça m’a beaucoup parlé. Et puis, il y a ce début de combat pour la liberté des femmes, c’était hier. Ça aussi, ça ne me laisse pas indifférente.

 

Thierry-Magnier
Ultraviolet, Nancy Huston et Claude Barthélémy, Thierry-Magnier, Album-cd, 76 pages, 13,50 €. Dès 14 ans.

 

 

 

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com