Un Noël pour le loup, Thierry Dedieu, Seuil Jeunesse

[J-11] Les animaux de la forêt sont de retour pour un Noël, sans bonhomme de neige mais avec un loup triste et solitaire

Est-ce que la trêve de Noël marche aussi pour les loups ? Le loup triste et solitaire de cette histoire veut croire à cette période où tout conflit est interdit. Il décide d’organiser un festin pour se faire pardonner ses méfaits de l’année. Tous les animaux de la forêt sont invités. Le loup se décarcasse aussi bien pour les mets (pas de civet pour éviter de froisser le lièvre) que pour les présents (tous sont méticuleusement emballés et étiquetés). Mais le Jour J, aucun animal n’ose pointer le bout de son nez et le loup demeure esseulé mais observé. Il a alors une idée…

L’album propose une succession de tableaux animaliers magnifiques au ton sépia chargés d’émotions. Les préparatifs de Noël effleurés dans un texte minimaliste se concrétisent par des peintures d’animaux, en plan serré, affairés et concentrés sur leur besogne. Le contraste avec le loup désœuvré dans l’immensité du paysage est saisissant. Le voir ensuite se démener avec autant de volonté est étonnant. Puis, le retrouver à table sans aucun convive est désolant. La tristesse se lit sur son visage et le temps qui passe se devine aux bougies qui fondent.

Un seul Noël suffira-t-il à effacer la réputation du loup ? Pour l’instant, la crainte est trop grande et le loup devra se contenter de spectateurs éloignés à qui il offrira un spectacle festif de grande qualité. Les visages des animaux passent de l’étonnement à la joie, avant d’être pétris de sentiments contradictoires. Ont-ils eu raison de se méfier ? Et dire qu’ils auraient pu être acteurs de cette pièce improvisée… L’année prochaine peut-être ?

Seuil jeunesse
Un Noël pour le loup, Thierry Dedieu, Seuil jeunesse, 48 pages, 18 €. Dès 4 ans.

Articles similaires

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com