Vilain monstre, Raphaël Fejtö, Seuil jeunesse

Un album en carton pour les tout-petits malins et gourmands

Au départ, le jeune lecteur y croit à ce monstre capable d’avaler tous les gâteaux. Et c’est plutôt rassurant d’avoir un père prêt à se mettre en danger pour se débarrasser du voleur.

Pour le vol des bonbons, un détail va lui mettre la puce à l’oreille. Mais ce père qui se donne tant de peine pour rattraper le coupable, c’est plutôt attendrissant.

En revanche lorsqu’il s’agit de la télé qui ne marche plus, le doute s’installe… C’est le bobard de trop !

Ce petit album en carton a de quoi perturber le jeune lecteur. En général, ce sont les enfants qui racontent des bobards, pas les parents ! En tout cas, la fin est à la hauteur du préjudice : « tel est pris qui croyait prendre. »

Seuil jeunesse
Vilain monstre, Raphaël Fejtö, Seuil jeunesse, 26 pages, 9,90 €. Dès 3 ans.

Articles similaires

L’adolescence tourmentée de Miss Charity racontée en aquarelles

L’adolescence tourmentée de Miss Charity racontée en aquarelles

La magie de Blexbolex frappe encore

La magie de Blexbolex frappe encore

La facétieuse Clémentine Beauvais surprend encore ses lecteurs

La facétieuse Clémentine Beauvais surprend encore ses lecteurs

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

Isabelle Pandazopoulos : « Qui est vraiment Zakarya, coupable idéal ? »

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com